Aeshnidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La famille des Æshnidae fait partie des Anisoptères, dans l'ordre des Odonates. Elle comprend principalement des libellules de taille moyenne, mais on y retrouve également des spécimens de très grande taille. Les membres de cette famille sont de couleurs foncés avec des motifs colorés généralement bleus, verts ou jaune [1]. On y compte 55 genres avec plus de 460 espèces[2]

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les Æshnidae possèdent un corps robuste et un abdomen allongé. Les ailes sont habituellement transparentes et les triangles des ailes antérieures et postérieures sont placés à égale distance de l’arculus et orientés vers l’apex de l’aile. Les yeux se touchent au-dessus de la tête sur une longue distance[3].

La larve des Æshnidae est de forme allongée comparativement aux larves des autres familles d'Anisoptère. Comme tout les représentant de l'ordre des Odonates, elles se nourrissent d'insectes, d'invertébrés et même de petits poissons.

Migration[modifier | modifier le code]

Une équipe de scientifiques, associant les Universités de Princeton et de Rutgers, a documenté la migration chez les Æshnidae. L'étude visait à connaître les paramètres de migration de l'Anax junius (Anax junius), une espèce surtout retrouvée en Amérique, qui réalise une migration du Nord-Est jusqu'au Sud-Est. L'équipe de scientifique a capturé 14 spécimens dans le New jersey et les ont munis de radio-émetteurs. Les libellules de l'étude avaient une vitesse moyenne de 12 km/h par jour. Les migratrices volent par beau temps, de jour, quelle que soit la direction du vent, mais se posent quand la vitesse de celui-ci dépasse les 25 km/h. Ce serait la température qui influencerait le plus leur période de vol [4].

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) James G. Needham, Minter J. Westfall, Jr. and Michael L. May, , Gainesville, FL 32608, Scientific Publishers, 4460 SW 35th Terrace, Suite 305, 2000, 939 p. p. (ISBN 0-945417-94-2)
  2. Martin Schorr, Martin Lindeboom, Dennis Paulson, « World Odonata List », University of Puget Sound,‎ 28 octobre 2010 (consulté le 21 octobre 2010)
  3. « Les libellules du Québec », sur www.entomofaune.qc.ca,‎ 4 novembre 2014 (consulté le 4 novembre 2014)
  4. http://www.princeton.edu/~wikelski/Publications/2006%20Wikelski%20et%20al.%20Dragonfly%20migration.pdf Résumé de l'étude sur la migration des libellules

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :