Aeromarine 40

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aeromarine 40-F
{{#if:
Vue de l'avion.
Vue de l'avion.

Constructeur Drapeau : États-Unis Aeromarine
Rôle Hydravion d'entraînement
Mise en service 1918
Coût unitaire $ 8 100
Nombre construits 50
Équipage
2 personnes
Motorisation
Moteur Curtiss OXX-6
Nombre 1
Type 8 cylindres en V
Puissance unitaire 100 ch
Dimensions
Envergure 14 8 m
Longueur 8 8 m
Masses
Maximale 1 175 kg
Performances
Vitesse maximale 290 km/h
Plafond 580 m

L'Aeromarine 40 est un hydravion biplan à ailes inégales non décalées, biplace côte à côte à coque et moteur propulsif. Très largement inspiré du Curtiss F, il a été conçu durant la Première Guerre mondiale pour les besoins de l'US Navy.

Un biplace d'entraînement pour l'US Navy[modifier | modifier le code]

Aeromarine 40-F[modifier | modifier le code]

Hydravion d'entraînement destiné à l’US Navy, qui commanda 200 exemplaires en 1918 au prix unitaire de 8 100 $. 50 seulement furent construits {A-58040/5089] avant la fin de la Première Guerre mondiale, le solde de la commande [A-5090/5239] étant alors annulée. Certains appareils en cours de construction furent achevés et vendus sur le marché civil sous diverses motorisations reprises ci-dessous. Deux exemplaires furent cédés par l’US Navy à l’USCG et affectés à la base de Morehead City, Caroline du Nord, à son ouverture en mars 1920. En juillet 1921 cette base dut être fermée pour raisons financières et les deux Aeromarine 40 furent sabordés sur place. 4 autres furent vendus à la Marine brésilienne qui les utilisa pour l'entraînement au pilotage de 1920 à 1923.

Aeromarine 41[modifier | modifier le code]

Un certain nombre d’Aeromarine 40-F furent remotorisés en 1922 avec un moteur Hispano-Suiza. En décembre 1922 le [A-5066] fut affecté à des missions de surveillance au large de Cuba et rattaché au ravitailleur d’hydravions Hannibal (AG-1) (en). Cet appareil fut victime d’une déchirure de coque, sans pertes humaines, le 25 mai 1923, et le compte-rendu d’accident recommanda de ne plus utiliser cer appareil, jugé fragile, pour ce type de mission.

Reconversion sur le marché civil[modifier | modifier le code]

Aeromarine 40-B Sport Seaplane[modifier | modifier le code]

Version civile à moteur Hisso de 150 ch vendu 9 000 $ en 1919. Au moins trois exemplaires [NC297, NC910V, NC5018]

Aeromarine 40-C[modifier | modifier le code]

Le précédent avec un moteur Aeromarine U-8 de 150 ch.

Aeromarine 40-L[modifier | modifier le code]

Version civile à moteur Aeromarine L de 130 ch.

Aeromarine 40-T[modifier | modifier le code]

Version civile à moteur Curtiss OXX-6 de 100 ch.

Aeromarine 40-U[modifier | modifier le code]

Version civile à moteur Aeromarine U-6D.

Références[modifier | modifier le code]

  • Taylor, J. H. (ed) (1989) Jane's Encyclopedia of Aviation. Studio Editions: London. p. 29
  • Department of the Navy. Naval Historical Center (website).

Lien externe[modifier | modifier le code]

Le service historique de l'US Navy nous propose une série de photos du [A-5066] ici : http://www.history.navy.mil/photos/ac-usn11/aerom40.htm