Aeonium arboreum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aeonium arboreum, l'aéonium en arbre, est une espèce de plante succulente, du genre Aeonium, de la famille des Crassulaceae, originaire du îles Canaries et du Maroc.

Elle comporte deux variétés colorées, particulièrement décoratives :

  • Aeonium arboreum var. atropurpureum, de couleur marron ou bordeaux, un peu plus fragile que la variété type.
  • Aeonium arboreum var. albovariegatum, avec des panachures blanches.

Description[modifier | modifier le code]

Aeonium arboreum est un arbrisseau ramifié pouvant atteindre 1 à 2 m de haut. Les feuilles sont uniquement disposées en rosettes à l'extrémité de gros rameaux. Les feuilles basses de la rosette tombent au fur et à mesure de la croissance et laissent des cicatrices foliaires sur le rameau.

Les rosettes concaves (plus ou moins aplaties) sont formées de 50 à 75 feuilles serrées les unes contre les autres, formant une soucoupe de 10 à 20 cm de diamètre[1]. Les feuilles sont vert glauque (ou pourpres pour la variété Atropurpureum), de forme oblongues-oblancéolées, de 5-9 (-15) cm de long, fermes et charnues, ornées de cils à la marge.

L'inflorescence est une cyme dense, conique à ovoïde, pulvérulente, de 10 à 20 cm de haut.

Les fleurs d'un jaune brillant, font 2 cm de diamètre. Le calice est pulvérulent, la corolle est formée de 9 à 11 pétales oblongs, les étamines deux fois plus nombreuses, sont disposées en deux verticilles.

La floraison se fait au printemps en France métropolitaine.

Aeonium arboreum (3).jpg Aeonium manriqueorum1.jpg Aeonium arboreum5.jpg
Rosette de feuilles Port arborescent (Grande Canarie
Caldera de Bandama, nov. 2009)
Fleur

Distribution[modifier | modifier le code]

Aeonium arboreum, l'aéonium en arbre, est originaire des Iles Canaries et du Maroc[2]. C'est une espèce commune dans les zones basses et forestières (en dessous de 1 200 m d'altitude) de la Grande Canarie et de Tenerife où elle fleurit à la fin de l'automne[3].

Il a été introduit et s'est naturalisé dans de nombreuses régions du monde :
- Afrique : Madère, Algérie, Tunisie
- Australie, Nouvelle-Zélande
- Europe : Royaume-Uni, Grèce, Italie, France, Portugal, Espagne
- Amérique du Nord : États-Unis, Mexique

Il est aussi cultivé.

Images[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

L'Aeonium arboreum est cultivé en région méditerranéenne ou dans les climats doux sans fortes gelées, dans des jardins de rocailles.

Il supporte de courte période de gel, au dessus de -4 °C. Il se cultive au soleil ou à mi-ombre, dans un mélange de sable et de terreau, additionné de pouzzolane ou de pierre ponce. Il peut être multiplié par semis ou bouturage au printemps.

Variétés : Aeonium arboreum 'Zwartkop', est un petit arbuste au feuillage persistant presque noir. Il se plaît en plein soleil et fleurit de mars à avril.

Synonymes[modifier | modifier le code]

Fleurs de l'Aeonium arboreum

Selon GRIN[2] :

  • (≡) Sempervivum arboreum L. (basionyme)
  • Aeonium holochrysum Webb & Berthel.[4] [≡ Aeonium arboreum var. holochrysum]
  • (=) Aeonium manriqueorum Bolle
  • (=) Sempervivum manriqueorum (Bolle) Christ

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Référence Flora of North America : Aeonium arboreum (Linnaeus) Webb & Berthelot var. arboreum (en)
  2. a et b Référence GRIN : espèce Aeonium arboreum (L.) Webb & Berthel. (en)
  3. David Bramwell, Flora of the Canary Islands, Editorial Rueda,‎ 1997
  4. Histoire naturelle