Aeolidida

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Aeolidida forment un infra-ordre de mollusques de l'ordre des nudibranches.

Description et caractéristiques[modifier | modifier le code]

En Méditerranée, l'espèce Cratena peregrina est assez commune et se nourrit principalement d'hydraires.

Les nudibranches éolidiens ont pour la plupart le corps allongé, et dorsalement couvert d’appendices fuselés appelés « cérates », qui remplacent le panache branchial[1]. Ceux-ci jouent un rôle à la fois respiratoire, digestif et défensif, en concentrant les cellules urticantes des animaux venimeux qu’elles consomment (principalement des cnidaires, notamment des hydraires). Les cérates sont simples, et peuvent être alignés ou former des touffes. Sur la tête se trouve, en plus de la paire de rhinophores, une paire de tentacules buccaux assez longs, qui sont portés recourbés vers le haut chez de nombreuses espèces à la manière de défenses d’éléphant[2].

Classification[modifier | modifier le code]

Selon World Register of Marine Species (7 novembre 2013)[3], prenant pour base la taxinomie de Bouchet & Rocroi (2005), on compte 12 familles réparties en trois super-familles :


Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]