Aelia Ariadnè

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ariane.

Aelia Ariadnè, Augusta ou encore simplement Ariane, née avant 457 et morte à Constantinople en 515, fut une impératrice byzantine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aelia Ariadnè. Ivoire du Musée national du Bargello (Florence) vers 500.

Ariane était la fille aînée de l'empereur Léon Ier et de l'impératrice Verina. L'empereur Léon étant mort sans héritier, c'est par le mariage d'Ariane que se perpétua la dynastie.

Elle fut l'épouse successive des empereurs Zénon (en 466) et Anastase Ier (en 491).

Elle apparaît, sous le nom Adrian de Constantinople (métathèse d'Ariadn-) dans les romans arthuriens. L'identification se fait par recoupement avec Jules Népos (dans la légende Jules le César), dont elle était la tante par alliance. (cf. J.-C. Even : Carohaise)

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Alexander Kazhdan (dir.), The Oxford Dictionary of Byzantium, Oxford University Press,‎ 1991, 3 vols. (ISBN 0195046528), s. v. Ariadne, vol. 1, 166-167.