Aegis Group

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aegis Group Plc est un groupe britannique de publicité et d'études de marché coté sur le London Stock Exchange et présent dans l'indice FTSE 250.

Le Groupe[modifier | modifier le code]

Le groupe, par lui-même, officie dans 60 pays dont une bonne partie de l’activité est exercée en Europe et aux États-Unis. Le groupe est dirigé par Lord Sharman of Redlynch qui s’est largement illustré chez KPMG depuis 1966 et, en particulier, entre 1997 et 1999, dates auxquelles il en a pris la direction « monde » (Chairman of KPMG Worldwide) avant de devenir membre de la Chambre des Lords. Il a pris la fonction de Président d’AEGIS Communication en septembre 2000 tandis que les fonctions de Directeur Général sont assurées depuis 2005 par Robert Lerwill.

Marie-Laure Sauty de Chalon, ancienne Directrice Générale de CARAT INTERACTIVE et ancienne CEO de North America de CONSODATA a présidé le groupe en France entre 2006 et 2010.

Implantée à la La Défense, la filiale française Carat est un leader européen de l'achat d'espace publicitaire.

Bolloré Investissement[modifier | modifier le code]

Vincent Bolloré, un industriel et financier français, est le plus important actionnaire de la compagnie à travers la société holding Bolloré. Celui-ci détient 29,12 % du capital d'Aegis au 19 juillet 2006. Désirant placer un second membre au conseil d'administration, M. Bolloré a progressivement augmenté sa participation dans le capital d'Aegis afin de faire pression sur les dirigeants. Il a toutefois été limité par la barrière des 30 %, seuil au-delà duquel il aurait été contraint d'émettre une proposition d'achat sur la totalité du capital restant, comme l'exige la législation britannique. La pression s'est donc exercée à travers l'incertitude, voire la menace, d'une telle offre.

À ce jour, Vincent Bolloré, par ailleurs président et principal actionnaire du groupe concurrent Havas, n'a pas pu obtenir de siège au conseil d'administration du groupe publicitaire malgré son poids dans le capital. Il reste cependant déterminé dans sa démarche. Le 25 mai 2007, lors de sa quatrième tentative, 90 % des actions non-détenues par Bolloré votèrent contre ses candidats (76 %)[1].

Dentsu[modifier | modifier le code]

En juillet 2012, le japonais Dentsu annonce le rachat d'Aegis pour se développer sur le numérique et à l'international (84 % de ses revenus sont alors locaux)[2].

Données financières[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Kam Patel, Aegis shareholders shun Bollore again, Hemscott, May 25, 2007
  2. Patrice Novotny, « Avec Aegis, Dentsu s'offre un tremplin vers internet et le monde », AFP sur Google News, le 12 juillet 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]