Aedes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aedes Meigen, 1818 est un genre cosmopolite de moustiques (Culicidae) de la sous famille des Culicinae et de la tribu des Aedini.

D’un point de vue épidémiologique et écoépidémiologique, le genre Aedes, en particulier le sous genre Stegomyia, est extrêmement important car les Aedes sont dotés de stratégies efficaces de dispersion[1],[2] et ce sous-genre héberge de nombreuses espèces vectrices sources d’arboviroses humaines, telles que la dengue, le chikungunya, la fièvre jaune.

Ce genre regroupe actuellement 263 espèces en 21 sous genres (Harbach, 2007) ce qui en fait, en termes d’abondance d’espèces, le 5ème genre de la famille (après les Culex (763), Ochlerotatus (550), Anopheles (455) et Uranotaenia (266 espèces)).

Aedes vient du grec signifiant « déplaisant », du fait de la forte gêne qu'entraîne la piqûre de ces moustiques nuisants.

Morphologie[modifier | modifier le code]

Ce genre se distingue par les griffes dentées des pattes antérieures de la femelle, un abdomen pointu présentant rarement des marques métalliques argentées et un paratergite étroit et écailleux.

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Stegomyia pia, espèce récemment décrite de Mayotte [3]

En 2000, Reinert divisa, sur la base des genitalia mâles et femelles, les 969 espèces du prolifique genre Aedes qu’il répartit en 2 genres : Aedes conservant 23 sous genres et 263 espèces et le genre Ochlerotatus Lynch Arribalzaga, 1891 (anciennement sous genre du genre Aedes) réunifiant quant à lui 21 sous genres et 550 espèces. Dernièrement, Reinert et collaborateurs (2004) proposèrent de diviser la tribu des Aedini en 63 genres au lieu de 12, mais ils furent peu suivis.

Liste des sous genres au niveau mondial[modifier | modifier le code]

  • Aedes (Aedes) Meigen, 1818 (10 espèces : régions néarctique (Ae. cinereus) et paléarctique)
  • Aedes (Aedimorphus) Theobald (région afrotropicale) (81 espèces)
  • Aedes (Alanstonea) Mattingly (2 espèces)
  • Aedes (Albuginosus) Reinert, 1986 (9 espèces : région afrotropicale exclusivement)
  • Aedes (Belkinius) Reinert (1 espèce)
  • Aedes (Bothaella) Reinert, 1973 (5 espèces : région asiatique)
  • Aedes (Cancraedes) Edwards
  • Aedes (Christophersiomyia) Barraud (5 espèces)
  • Aedes (Cornetius)
  • Aedes (Diceromyia) Theobald région afrotropicale 24 espèces
  • Aedes (Edwardsaedes) Belkin (3 espèces)
  • Aedes (Fredwardsius) Reinert, 2000 (1 espèce)
  • Aedes (Huaedes) Huang (3 espèces)
  • Aedes (Indusius) Edwards (1 espèce)
  • Aedes (Isoaedes) Reinert (1 espèce)
  • Aedes (Leptosomatomyia) Theobald (1 espèce)
  • Aedes (Lorrainea) Belkin (5 espèces)
  • Aedes (Neomelaniconion) Newstead (25 espèces : régions afrotropicale et asiatique)
  • Aedes (Paraedes) Edwards (7 espèces)
  • Aedes (Pseudoarmigeres) Stone & Knight (5 espèces) (ex Dunnius)
  • Aedes (Scutomyia) Theobald (1904) (9 espèces : région orientale)
  • Aedes (Skusea) Theobald (4 espèces, région afrotropicale)
  • Aedes (Stegomyia) Theobald (110 espèces)

ref : Harbach (2007). The Culicidae (Diptera): a review of taxonomy, classification and phylogeny.

Listes d'espèces[modifier | modifier le code]

Espèces rencontrées en Europe[4][modifier | modifier le code]

  • Aedes (Aedes) cinereus Meigen 1818
  • Aedes (Aedes) esoensis rossicus Dolbeskin, Goritzkaja & Mitrofanova 1930
  • Aedes (Aedes) geminus Peus 1970
  • Aedes (Aedimorphus) vexans (Meigen 1830)
  • Aedes (Fredwardsius) vittatus (Bigot 1861)
  • Aedes (Stegomyia) albopictus (Skuse 1894) (introduction récente à Nice)
  • Aedes (Stegomyia) cretinus Edwards 1921

Espèces rencontrées en Amérique du Nord[modifier | modifier le code]

Liste d'espèces Selon ITIS[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Brust RA (1980) Dispersal behavior of adult Aedes sticticus and Aedes vexans (Diptera: Culicidae) in Manitoba. The Canadian Entomologist 112:31-42
  2. Cassani JR and Bland RG (1978), Distribution of floodwater mosquito eggs in a partially wooded, Central Michigan lowland. Mosquito News 38:566-569.
  3. G. Le Goff, C. Brengues et V. Robert, « Stegomyia mosquitoes in Mayotte, taxonomic study and description of Stegomyia pia n. sp. », Parasite, vol. 20,‎ 2013, p. 31 (PMID 24025625, DOI 10.1051/parasite/2013030)
  4. Schaffner et al (2001). Les moustiques d'Europe. Cdrom d'identification, IRD Edition.collection didactique. ISBN 978-2-7099-1485-7
  5. Revue Biosphère

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Taxonomie:

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lane R. & Crosskey. (1993). Medical insects and arachnids. The natural History Museum. London. 723 pp.ISBN 978-0-412-40000-1.
  • Reinert, J.F., Harbach, R.E. & Kitching, I.J. (2004) Phylogeny and classification of Aedini (Diptera: Culicidae) based on morphological characters of all life stages. Zoological Journal of the Linnaean Society, 142, 289–368.
  • Schaffner et al (2001). Les moustiques d'Europe.Cdrom d'identification, IRD Édition.collection didactique. ISBN 978-2-7099-1485-7
  • Bridget Wayland (trad. Élisabeth Trudeau), « Bzzz... bzzz... : Ah non! Pas les insectes piqueurs du printemps! », Biosphère, Fédération canadienne de la faune, vol. 11, no 1,‎ mai 2005, p. 40 - 42