Aed d'Écosse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aed (vers 840 - 878), aussi appelé Aedh, Aodh ou Ethe, devient roi d'Écosse en 877, succédant à son frère Constantin Ier d'Écosse. Il est tué peu après son accession au trône par Giric — aussi nommé « Grégorius le Grand  » par le chroniqueur médiéval Andrew Wyntoun — qui conspire contre lui avec le neveu utérin d'Aed, Eochaid.

Règne[modifier | modifier le code]

On sait peu de chose d'Aed, il semble qu'il succède à son frère après un interrègne d'un an lié à l'occupation de la « Pictavia » par les vikings[1]. Aed meurt violemment en 878[2], dans la « civitas Nrurim », identifiée par Alex Woolf avec la ville de Dunblane dans le Strathallan au nord de Stirling[3].Il aurait été inhumé à Maiden Stone dans l'Aberdeenshire. Son neveu utérin Eochaid associé avec un certain Giric règnent conjointement après sa mort.

Aes est le dernier roi à être désigné dans son obituaire comme « rex Pictorum » par les chroniques d'Irlande [4].

Postérité[modifier | modifier le code]

Aed est le père du roi Constantin II d'Écosse, qui règne de 900 à 942/943, tandis qu'un deuxième fils nommé Domnall, serait selon une interprétation discutable de la Chronique des Rois d'Alba, devenu roi de Strathclyde en 908[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Alex Woolf From Pictland to Alba 789~1070 The New Edinburgh History of Scotland. Edinburgh University Press, Edinburgh (2007) (ISBN 978-0-7486-1234-5) p. 116
  2. Annales d'Ulster AU 878.2
  3. (en) Alex Woolf op.cit p. 116
  4. (en) Marjorie Ogilvie Anderson King & Kingship in Early Scotland (1973) (ISBN 0-7011-1930-6) p. 197
  5. Chronique des Rois d'Alba