Adyton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Exemple d'adyton dans le temple d'Apollon Epicourios de Bassae

L'adyton (en grec ancien τὸ ἄδυτον, littéralement « le lieu dans lequel on ne peut entrer ») est un terme d'architecture qui désigne dans un temple grec antique un espace réservé à certaines fonctions, la plupart du temps religieuses. Il s'agit en général d'une pièce située soit en arrière du naos, soit emboîtée dans le naos lui-même, mais qui peut aussi être souterraine (on parlera alors de crypte) ou au contraire surélevée sur podium.

À Delphes[modifier | modifier le code]

C'est dans l'adyton du temple d'Apollon que se retirait l'oracle du dieu lors des consultations de l'oracle de Delphes. Après s'être purifiée et avoir bu l'eau de la Fontaine de Castalie, la Pythie, mâchant des feuilles de laurier, s'installait sur un trépied.

Dans l'adyton se situaient également l'omphalos, la pierre sacrée qui représente le centre du monde, et la faille de laquelle sortaient les exhalations qui inspiraient à l'oracle ses prédictions, le pneuma.


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • René Ginouvès, Dictionnaire méthodique de l'architecture grecque et romaine, t. III : Espace architecturaux, bâtiments et ensembles, Collection de l'École française de Rome 84, EFR - EFA, 1998 (ISBN 02235099[à vérifier : isbn invalide]), p. 43-44.