Adrien Recurt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Recurt.
Adrien Recurt

Adrien Barnabé Athanase Recurt, est né à Lassales (Hautes-Pyrénées) le 9 juin 1798 et est mort à Lévignac-sur-Save (Haute-Garonne) le 7 novembre 1872. C'est un militant républicain et un ministre de la Deuxième République.

En 1822, il devient médecin. Il s'affilie à la Charbonnerie. Il vient s'établir à Paris où il combat pendant les Trois Glorieuses de Juillet 1830. Hostile à la Monarchie de Juillet, il est impliqué dans le complot des insurgés d'avril mais est acquitté. Militant républicain il participe à la campagne des banquets de 1847 et 1848 qui aboutit au renversement de Louis-Philippe Ier pendant la révolution de février 1848 et il est nommé adjoint au maire de Paris.

Élu à l'Assemblée nationale en avril 1848, il en devient le vice-président. Il devient ministre de l'Intérieur de la Commission exécutive et il seconde le général Louis Eugène Cavaignac lors de la répression des l'insurrection parisienne de Juin 1848. Le 28 juin 1848, il devient ministre des Travaux publics dans le gouvernement du général Cavaignac. Le 27 octobre, il devient préfet de la Seine, fonction qu'il exercera moins de deux mois. Louis Lazare, directeur de la Revue municipale, commentera cette nomination en ces termes : "Un médecin Préfet de la Seine. Caligula n'eut pas mieux fait !"[1]. Après l'élection à la présidence de Louis-Napoléon Bonaparte le 10 décembre 1848, il abandonne la vie politique.

  1. Louis Lazare, Revue municipale, 1er novembre 1848 (n°11)