Adriano Panatta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Adriano Panatta
Carrière professionnelle
1969 – 1983
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie
Naissance 9 juillet 1950 (64 ans)
Drapeau : Italie Rome
Prise de raquette Droitier
Gains en tournois 776 187 $
Palmarès
En simple
Titres 9
Finales perdues 16
Meilleur classement 4e (24 août 1976)
En double
Titres 17
Finales perdues 11
Meilleur classement 15e (24 mars 1980)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/32 V(1) 1/4 1/8
Double 1/8 1/4 1/8 1/16
Titres par équipe nationale
Coupe Davis 1 (1976)

Adriano Panatta, né le 9 juillet 1950 à Rome, est un ancien joueur de tennis professionnel italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

La famille des Panatta est d'origine modeste mais le père d'Adriano, fan de tennis, était membre du tennis club des Parioli, l'un des plus chics de Rome. C'est là qu'Adriano apprend à jouer au tennis et se perfectionne jusqu'à devenir joueur professionnel.

Il se révèle aux yeux du public italien en 1970 en remportant les Championnats Italiens de tennis face à Nicola Pietrangeli. Il fait de même l'année suivante toujours face à Pietrangeli. Dès lors Panatta devient l'un des meilleurs joueurs mondiaux en battant des joueurs tels que Björn Borg et autres champions et en remportant nombre de tournois.

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Son jeu, très tactique, était basé sur un grand service et un coup droit très puissant. De plus il n'hésitait pas à venir conclure ses points au filet avec d'impeccables volées de coup droit ou de revers. Il était certainement un des joueurs les plus charismatiques et les plus élégants de son époque. Sa surface favorite était la terre battue, ce qui peut paraître étonnant vu le type de jeu qu'il proposait.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

1976 est sa grande année : Panatta remporte l'unique Coupe Davis de son pays, puis le tournoi de Rome face à Guillermo Vilas après avoir sauvé 11 balles de match au premier tour contre Kim Warwick et les Internationaux de France de tennis, au premier tour il sauve une balle de match sur un plongeon à la volée contre Pavel Hutka. Toujours en 1976 il sauve 8 balles de matchs au premier tour du tournoi de Nice contre Jun Kuki. Il est connu pour être le seul joueur à avoir battu Björn Borg à Roland Garros (1/8 en 1973 et en 1/4 en 1976 lors de sa victoire) par ailleurs toujours couronné lors de ses 6 autres participations 1974, 1975, (forfait en 1977), 1978, 1979, 1980, 1981 ; Bjorn Borg mène 9 à 6 dans leurs affrontements et 7 à 5 sur terre battue, après 1976 Panatta ne l'a plus battu. À l'issue de Roland Garros, il atteint la quatrième place mondiale au classement ATP en simple, ce qui demeurera son meilleur classement. En 1977, 1979 et 1980, il atteint avec l'équipe d'Italie la finale de la Coupe Davis sans parvenir à reproduire l'exploit de 1976.

En double, Panatta est également l'un des meilleurs joueurs de son temps, remportant des titres prestigieux comme le Masters de Monte-Carlo en 1980, l'Open de Barcelone en 1979 ou encore l'Open de Kitzbühel en 1975 (il remporte également le simple à Kitzbühel cette année-là).

Durant sa carrière, Adriano Panatta a remporté 10 titres majeurs en simple (en comptant Senigallia 1971), 17 en double, côtoyé les plus grands joueurs de l'époque ainsi que les plus hautes marches du classement mondial. Il demeure encore aujourd'hui, avec Nicola Pietrangeli, le meilleur joueur italien de tennis.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en simple (10)[modifier | modifier le code]

Finales en simple (16)[modifier | modifier le code]

Titres en double (17)[modifier | modifier le code]

Finales en double (11)[modifier | modifier le code]

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open Open d'Australie
1969 1er tour (1/32) Drapeau : Australie T. Addison 1er tour (1/64) Drapeau : République fédérale d'Allemagne H-J. Pohmann n.o.
1970 1/8 de finale Drapeau : France F. Jauffret 1er tour (1/64) Drapeau : Australie O. Davidson n.o.
1971 3e tour (1/16) Drapeau : France P. Dominguez 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis C. Richey n.o.
1972 1/4 de finale Drapeau : URSS A. Metreveli 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis J. Connors 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis C. Graebner n.o.
1973 1/2 finale Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie N. Pilić 3e tour (1/16) Drapeau : Australie A. Stone n.o.
1974 2e tour (1/32) Drapeau : République fédérale d'Allemagne H-J. Pohmann 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis J. Connors n.o.
1975 1/2 finale Drapeau : Suède B. Borg 3e tour (1/16) Drapeau : Mexique R. Ramírez n.o.
1976 Victoire Drapeau : États-Unis H. Solomon 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis C. Pasarell 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis B. Scanlon n.o.
1977 1/4 de finale Drapeau : Mexique R. Ramírez 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis S. Mayer 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis D. Stockton
1978 n.o. 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis J. Borowiak 1/8 de finale Drapeau : États-Unis J. Connors
1979 n.o. 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis E. Teltscher 1/4 de finale Drapeau : États-Unis P. Dupré 1er tour (1/64) Drapeau : Afrique du Sud K. Curren
1980 n.o. 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis J. Connors 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis G. Mayer
1981 n.o. 2e tour (1/32) Drapeau : France T. Tulasne 3e tour (1/16) Drapeau : Argentine G. Vilas
1982 n.o. 2e tour (1/32) Drapeau : Pologne W. Fibak
  • À droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open Open d'Australie
1969 1/8 de finale
Drapeau : Italie Di Domenico
Drapeau : Australie D. Crealy
Drapeau : Australie A. Stone
1er tour (1/64)
Drapeau : Italie Di Domenico
Drapeau : Australie Carmichael
Drapeau : République arabe unie I. El Shafei
n.o.
1970 2e tour (1/32)
Drapeau : Italie P. Marzano
Drapeau : Royaume-Uni G. Battrick
Drapeau : Royaume-Uni D. Lloyd
n.o.
1971 3e tour (1/16)
Drapeau : Italie Di Domenico
Drapeau : Colombie I. Molina
Drapeau : Espagne J. Velasco
1er tour (1/32)
Drapeau : Italie Di Domenico
Drapeau : Australie J. Cooper
Drapeau : Australie C. Dibley
n.o.
1972 1/8 de finale
Drapeau : Italie Pietrangeli
Drapeau : Chili P. Cornejo
Drapeau : Chili J. Fillol
1er tour (1/32)
Drapeau : Italie Pietrangeli
Drapeau : France Chanfreau
Drapeau : France G. Goven
n.o.
1973 1er tour (1/32)
Drapeau : Italie Bertolucci
Drapeau : États-Unis J. McManus
Drapeau : Rhodésie A. Pattison
n.o.
1974 1er tour (1/32)
Drapeau : Italie Pietrangeli
Drapeau : France Dominguez
Drapeau : France Naegelen
2e tour (1/16)
Drapeau : Italie Pietrangeli
Drapeau : Tchécoslovaquie J. Kodeš
Drapeau : Tchécoslovaquie V. Zedník
n.o.
1975 1/4 de finale
Drapeau : Italie Bertolucci
Drapeau : Espagne J. Gisbert
Drapeau : Espagne M. Orantes
1/8 de finale
Drapeau : République socialiste de Roumanie I. Țiriac
Drapeau : Royaume-Uni G. Battrick
Drapeau : Royaume-Uni G. Stilwell
n.o.
1976 1/8 de finale
Drapeau : Italie Bertolucci
Drapeau : Chili P. Cornejo
Drapeau : Chili J. Fillol
1/8 de finale
Drapeau : République socialiste de Roumanie I. Țiriac
Drapeau : États-Unis R. Lutz
Drapeau : États-Unis S. Smith
n.o.
1977 1/4 de finale
Drapeau : Italie Bertolucci
Drapeau : Afrique du Sud B. Hewitt
Drapeau : République socialiste de Roumanie I. Năstase
2e tour (1/16)
Drapeau : Italie Pietrangeli
Drapeau : Chili B. Prajoux
Drapeau : Chili Gildemeister
1978 n.o. 1er tour (1/32)
Drapeau : Italie Bertolucci
Drapeau : Pologne W. Fibak
Drapeau : Pays-Bas T. Okker
1979 n.o. 2e tour (1/16)
Drapeau : Italie Bertolucci
Drapeau : États-Unis P. Dupré
Drapeau : États-Unis S. Smith
1980 n.o. 1/4 de finale
Drapeau : Italie Bertolucci
Drapeau : États-Unis B. Manson
Drapeau : République populaire de Hongrie B. Taróczy
1981 n.o. 1er tour (1/32)
Drapeau : Italie Bertolucci
Drapeau : Argentine Bengoechea
Drapeau : Brésil M. Hocevar
1er tour (1/32)
Drapeau : République socialiste de Roumanie I. Năstase
Drapeau : États-Unis S. Giammalva
Drapeau : États-Unis T. Giammalva
1982 n.o. 1er tour (1/32)
Drapeau : Italie Bertolucci
Drapeau : Chili Gildemeister
Drapeau : Chili B. Prajoux
1983 n.o.
1984 n.o. 1er tour (1/32)
Drapeau : République socialiste de Roumanie I. Năstase
Drapeau : États-Unis J. Jones
Drapeau : États-Unis K. Jones
  • En dessous du résultat se trouve le nom du partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]