Adriana Baroni-Basile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Adriana Baroni-Basile, née Adriana Basile vers 1580 à Pausillipe (quartier de Naples) et décédée en 1640. Sœur de l’écrivain Giambattista Basile; elle est l'épouse de Muzio Baroni, et est surnommée la Bella Adriana

Vincenzo, duc de Mantoue la convainc de venir chanter à son service. Elle se décide après sept ans de négociations et quitte Naples en 1610. Le terme de Prima donna semble avoir été utilisé pour la première fois en 1610 pour vanter ses qualités de chant[1]. Le couple y gagnera le titre de baron et baronne de Piancerreto.

Elle a une très belle voix, et chante à la cour ou dans d'autres villes italiennes avec l'autorisation du duc. Elle suscitera des déchaînement d'admirateurs, mais c'est la première diva qui se distinguera autant par ses caprices que par son réel talent vocal.

Sa fille Leonora Baroni devint une cantatrice, compositrice et musicienne célèbre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vincent Agrech, Diapason de Juillet-Août 2014 p. 18