Adrian Gonzalez (baseball)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le joueur de baseball. Pour le joueur de football, voir Adrián González. Pour le patronyme, voir González.
Pix.gif Adrian Gonzalez Baseball pictogram.svg
Adrian Gonzalez on April 21, 2013.jpg
Dodgers de Los Angeles - No  23
Joueur de premier but
Frappeur gaucher  Lanceur gaucher
Premier match
18 avril 2004
Statistiques de joueur (2004-2014)
Moyenne au bâton ,292
Coups sûrs 1635
Coups de circuit 262
Points produits 966
Équipes

Adrian Gonzalez, né le 8 mai 1982 à San Diego (Californie) aux États-Unis, est un joueur mexicain de baseball évoluant en Ligue majeure de baseball avec les Dodgers de Los Angeles à la position de joueur de premier but.

Invité quatre fois au match des étoiles, Gonzalez a gagné trois Gants dorés du meilleur joueur défensif à sa position et un Bâton d'argent du meilleur joueur de premier but offensif. Avant d'être échangé à Boston, il a joué cinq saisons avec les Padres de San Diego. Il a aussi participé à la Classique mondiale de baseball avec l'équipe du Mexique en 2006.

Biographie[modifier | modifier le code]

Adrian Gonzalez en 2006.

Après des études secondaires à l'Eastlake High School de Chula Vista (Californie), Adrian Gonzalez est sélectionné comme premier choix global de la draft 2000 par les Marlins de la Floride[1]. Il perçoit un bonue de trois millions de dollars à la signature de son premier contrat professionnel le 6 juin 2000.

Rangers du Texas[modifier | modifier le code]

Encore joueur de ligues mineures, il est transféré chez les Rangers du Texas le 11 juillet 2003 lors d'un échange impliquant plusieurs joueurs. Gonzalez effectue ses débuts en Ligue majeure le 18 avril 2004 avec les Rangers[2].

Padres de San Diego[modifier | modifier le code]

Saison 2006[modifier | modifier le code]

Adrian Gonzalez s'élance en 2008 pour les Padres de San Diego.

Le 6 janvier 2006, les Rangers échangent Adrian Gonzalez, le lanceur droitier Chris Young et le voltigeur Terrmel Sledge aux Padres de San Diego en retour de trois lanceurs drotiers : Adam Eaton, Akinori Otsuka et Casey Kelly. Plusieurs années plus tard, le manager général Jon Daniels des Rangers admet s'être trompé en échangeant Gonzalez aux Padres[3] dans cette transaction qui a peu profité à l'équipe texane.

En mars 2006, Gonzalez dispute la première édition de la Classique mondiale de baseball avec l'équipe du Mexique.

Saison 2007[modifier | modifier le code]

Le 31 mars 2007, Adrian Gonzalez signe une prolongation de contrat chez les Padres : il s'engage pour quatre ans contre 9,5 millions de dollars. Les Padres ont de plus une option pour la saison 2011 à 5,5 millions[4].

Saison 2008[modifier | modifier le code]

En 2008, il est sélectionné pour la première fois pour le Match des étoiles dans l'équipe de la Ligue nationale. Il gagne le Gant doré du meilleur joueur de premier but défensif de la Ligue nationale.

Saison 2009[modifier | modifier le code]

En 2009, Gonzalez est invité une fois de plus au match d'étoiles et gagne son second Gant doré[5].

Il joue en Ligue hivernale mexicaine avec les Venados de Mazatlán durant l'hiver 2009. Champion avec Mazatlán, il prend part à la Série des Caraïbes 2009, où il domine nombre de catégories statistiques[6].

saison 2011

Red Sox de Boston[modifier | modifier le code]

Adrian Gonzalez en 2011 avec les Red Sox.

Le 6 décembre 2010, Gonzalez est échangé aux Red Sox de Boston[7] en retour de trois joueurs d'avenir : le joueur de premier but Anthony Rizzo, le lanceur droitier Casey Kelly, le voltigeur Reymond Fuentes et le joueur d'utilité Eric Patterson[8].

Gonzalez signe une prolongation de contrat chez les Red Sox le 15 avril 2011. Il s'engage pour sept ans (2012-2018) contre 154 millions de dollars[9].

Saison 2011[modifier | modifier le code]

Durant le mois de juin 2011, la nouvelle vedette des Red Sox maintient une moyenne au bâton de ,404 avec 25 points produits en 25 matchs. Il reçoit l'honneur du joueur par excellence du mois de juin dans la Ligue américaine de baseball[10].

Gonzalez est le meilleur frappeur de coups sûrs du baseball majeur en 2011 avec un total de 213[11]. Avec une moyenne au bâton de ,338 seul Miguel Cabrera des Tigers de Détroit lui est supérieur dans les majeures[11]. Il termine troisième de la Ligue américaine derrière Cabrera et José Bautista pour la moyenne de présence sur les buts (,410)[12]. Il est cinquième de l'Américaine pour les coups sûrs de plus d'un but (75) et sixième de cette ligue avec 45 doubles[12]. Ses 117 points produits le placent troisième de l'Américaine tout juste derrière deux joueurs des Yankees de New York, Curtis Granderson (119) et Robinson Cano (118)[12]. Il entre aussi dans le top 5 de l'Américaine avec 105 points marqués[12]. Enfin, son total de buts (345) est le troisième meilleur de toutes les majeures après son coéquipier des Red Sox Jacoby Ellsbury et Matt Kemp[11].

Gonzalez honore en juillet sa quatrième sélection en quatre ans au match des étoiles et est d'ailleurs voté sur la formation de départ par les partisans de baseball appelés à déterminer les joueurs partants. Pour la première fois de sa carrière, il remporte le Bâton d'argent qui récompense le meilleur joueur de premier but offensif de la ligue. Il reçoit également son troisième Gant doré, soulignant ses qualités à la défensive. Le joueur des Red Sox termine septième du vote tenu en fin d'année pour élire le joueur par excellence de la saison en Ligue américaine[13].

Dodgers de Los Angeles[modifier | modifier le code]

Le 25 août 2012, les Red Sox de Boston échangent Gonzalez, le voltigeur Carl Crawford, le lanceur droitier Josh Beckett et le joueur de troisième but Nick Punto aux Dodgers de Los Angeles contre le premier but James Loney, le joueur de deuxième but Iván DeJesús, le lanceur droitier Allen Webster et deux joueurs à être nommés plus tard[14] (Rubby De La Rosa et Jerry Sands[15]). En 159 matchs joués en 2012, Gonzalez récolte 188 coups sûrs dont 18 circuits, produit 108 points et frappe pour ,299.

Saison 2013[modifier | modifier le code]

En 2013, Gonzalez mène les Dodgers pour les passages au bâton (641), les présences officielles au bâton (583), les coups sûrs (171), les points marqués (69), le total de buts (269), les circuits (22) et les points produits (100), en plus de finir second pour les doubles (32) avec un de moins que son coéquipier Andre Ethier[16]. Sa moyenne au bâton s'élève à ,293. Il termine 18e au vote annuel désignant le meilleur joueur de la Ligue nationale[17]. En 10 rencontres éliminatoires, il frappe pour ,316 avec 12 coups sûrs dont 3 circuits, 7 points produits et 7 points marqués. Il frappe deux circuits dans le 5e match de la Série de championnat de la Ligue nationale face aux Cardinals de Saint-Louis[18].

Saison 2014[modifier | modifier le code]

En 2014, Gonzalez mène les majeures avec 116 points produits. Il est premier chez les Dodgers avec 41 doubles et 27 circuits[19]. En 159 matchs joués, il accumule 163 coups sûrs et maintient une moyenne au bâton de ,276.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

En 2008 et 2009 pour San Diego, Adrian a joué aux côtés de son frère aîné Edgar Gonzalez. Les deux frères sont nés aux États-Unis mais leur père a fait partie de l'équipe nationale de baseball du Mexique[20].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de frappeur en saison régulière[21]
Saison Équipe G AB R H 2B 3B HR RBI SB BA
2004 Texas 16 42 7 10 3 0 1 7 0 0,238
2005 Texas 43 150 17 34 7 1 6 17 0 0,227
2006 San Diego 156 570 83 173 38 1 24 82 0 0,304
2007 San Diego 161 646 101 182 46 3 30 100 0 0,282
2008 San Diego 162 616 103 172 32 1 36 119 0 0,279
2009 San Diego 160 552 90 153 27 2 40 99 1 0,277
2010 San Diego 160 591 87 176 33 0 31 101 0 0,298
Totaux 858 3167 488 900 186 8 168 525 1 0,284
Statistiques de frappeur en séries éliminatoires[21]
Saison Équipe G AB R H 2B 3B HR RBI SB BA
2006 San Diego 4 14 2 5 0 0 0 0 0 0,357
Totaux 4 14 2 5 0 0 0 0 0 0,357

Note : G = Matches joués ; AB = Passages au bâton; R = Points ; H = Coups sûrs ; 2B = Doubles ; 3B = Triples ;
HR = Coup de circuit ; RBI = Points produits ; SB = Buts volés ; BA = Moyenne au bâton.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 1st Round of the 2000 MLB June Amateur Draft », sur baseball-reference.com.
  2. (en) « Adrian Gonzalez 2004 Batting Gamelog » sur baseball-reference.com.
  3. (en) Jon Daniels admits he missed the boat on the Adrian Gonzalez trade, D.J. Short, NBC Sports, 2 avril 2011.
  4. (en) « Gonzalez agrees to 4-year deal with Padres », le 1er avril 2007, sur le site d'ESPN.
  5. (en) Perennial stars, newcomers nab NL Gold, Doug Miller / MLB.com, 11 novembre 2009.
  6. (en) « Gonzalez powers Mexico past DR », le 5 février 2009, sur le site officiel de la MLB.
  7. (en) Hoyer: Hoyer: Gonzalez deal 'absolutely necessary', Corey Brock / MLB.com, 6 décembre 2010.
  8. (en) Patterson to Friars completes Gonzalez deal, Corey Brock / MLB.com, 16 décembre 2010.
  9. (en) « Gonzalez, Red Sox complete seven-year deal », le 15 avril 2011, sur mlb.com.
  10. (en) Adrian Gonzalez of the Boston Red Sox named the American League Player of the Month for June, MLB.com, 5 juillet 2011.
  11. a, b et c (en) 2011 Major League Baseball Batting Leaders, baseball-reference.com.
  12. a, b, c et d (en) 2011 American League Batting Leaders, baseball-reference.com.
  13. (en) 2011 Awards Voting, baseball-reference.com.
  14. (en) Dodgers pay up, pick up stars in megadeal, Alex Angert / MLB.com, 25 août 2012.
  15. (en) De La Rosa, Sands complete megadeal, ESPN Boston, 4 octobre 2012.
  16. (en) 2013 Los Angeles Dodgers, baseball-reference.com.
  17. (en) 2013 NL MVP Voting, baseball-reference.com.
  18. (en) Homers, Greinke help Dodgers extend NLCS, Ken Gurnick / MLB.com, 16 octobre 2013.
  19. (en) 2014 Los Angeles Dodgers, baseball-reference.com.
  20. (en) A dream fulfilled for Gonzalez brothers, Corey Brock / MLB.com, 4 août 2008.
  21. a et b (en) Statistiques de Jason Kubel en Ligue majeure sur baseball-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :