Adrian Carton de Wiart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carton de Wiart.
Sir Adrian Carton de Wiart
Sir Adrian Carton de Wiart peint par Sir William Orpen, National Portrait Gallery[1]
Sir Adrian Carton de Wiart peint par Sir William Orpen, National Portrait Gallery[1]

Naissance 5 mai 1880
Bruxelles, Belgique
Décès 5 juin 1963
Allégeance Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Arme British Army
Grade Lieutenant-general
Années de service 1899 – 1923, 1939 – 1947 –
Conflits Seconde Guerre des Boers
Première Guerre mondiale

Guerre soviéto-polonaise
Guerre polono-ukrainienne
Guerre polono-lituanienne
Seconde Guerre mondiale Campagne de Pologne

Commandement 134th (2/1st Hampshire) Brigade,
61st (South Midland) Infantry Division
Distinctions Croix de Victoria,
Chevalier de l'Ordre de l'Empire britannique,
Chevalier compagnon de l'ordre du Bain,
Compagnon de l'Ordre de Saint-Michel et Saint-Georges,
Ordre du Service distingué,
Ordre militaire de Virtuti Militari,
Croix de guerre 1914-1918 (Belgique)

Sir Adrian Carton de Wiart, Bruxelles, 5 mai 1880 - Comté de Cork, 5 juin 1963, VC, KBE, CB, CMG, DSO, est un général de division (Lieutenant-General) britannique, d'ascendance belge et irlandaise. Il sert durant la guerre des Boers, la Première Guerre mondiale et la Seconde Guerre mondiale.

Touché par balle (au visage, à la tête, l'estomac, la cheville, la jambe, la hanche et à une oreille) durant la Première Guerre mondiale, il survit également au crash d'un avion, et s’évade d'un camp de prisonniers en creusant un tunnel. Suite au refus d'un médecin de le soigner, il s'ampute lui même de ses doigts à l'aide de ses dents. Dans ses mémoires, il décrit la première guerre mondiale par la phrase suivante : « Franchement, j'ai adoré la guerre »[2],[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève du Balliol College de l'Université d’Oxford.

Nommé sous-lieutenant de cavalerie (matricule 836) au 4th Royal Irish Dragoon Guards en 1901.

Gravement blessé pendant la seconde guerre des Boers (octobre 1899 - 1er juin 1902), en Afrique du Sud. Il est ensuite aide de camp du général commandant en chef en Afrique du Sud de 1905 à 1908.

Brillant combattant de la Première Guerre mondiale : blessé huit fois (perte de la main gauche et de l’œil gauche), il fait l'objet de cinq citations à l'ordre du jour Mentioned in Despatch.

En 1914-1915, il est affecté en Afrique de l’Est au Somaliland Camel Constabulary. Il est décoré du Distinguished Service Order (DSO) le 15 mai 1915.

Affecté en France en 1916, il combat avec le 7 Bn North Lancashire Regt et le 8 Bn Gloucestershire Regt. Lieutenant-colonel, il reçoit la Victoria Cross le 3 juillet 1916 pendant la bataille de la Somme.

En 1917, il commande temporairement la 12e Brigade d’infanterie, en France. Lieutenant-colonel au 4th Royal Irish Dragoon Guards jusqu’à la fin de la guerre. Il est nommé Compagnon de l’Ordre de Saint-Michel et Saint-Georges (CMG) le 3 juin 1918 puis Compagnon de l’Ordre du Bain (CB) le 3 juin 1919.

Il commande la Mission militaire britannique en Pologne de 1918 à 1924. Colonel le 21 juin 1922, il prend sa retraite en 1924.

Rappelé en 1939 comme colonel avec rang de général de division (LG du 29 novembre 1940), il commande le Corps expéditionnaire interallié de Namsos et la 146e Brigade britannique d'infanterie, lors des opérations de Norvège, en avril 1940. Il est cité le 20 décembre 1940 pour services distingués (LG du 20 décembre 1940).

Fait prisonnier en 1941 en Italie alors qu'il se rend auprès de la Mission militaire en Yougoslavie. À l'occasion de sa libération, il négocie en 1943 la reddition des troupes italiennes.

Nommé en 1943 représentant personnel de Winston Churchill auprès de Tchang Kaï-chek jusqu'en 1946.

Nommé Chevalier commandeur de l’Ordre de l'Empire britannique (KBE) le 1er janvier 1945. Il quitte le service actif le 4 octobre 1947.

Colonel en chef, de 1940 à 1948, du 4th/7th Dragoon Guards.

Il a publié ses mémoires : De la reine Victoria à Mao Tse-Toung, Duculot, 1985.

Décorations et dates d'attribution dans la London Gazette[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sir Adrian Carton de Wiart, Sir William Orpen, National Portrait Gallery, London, accessed August 1998
  2. "Frankly I had enjoyed the war"
  3. Happy Odyssey – The Memoirs of Lieutenant-General Sir Adrian Carton de Wiart, Carton de Wiart 1950, p. 89