Adriaan van Wijngaarden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Adriaan van Wijngaarden

Naissance 2 novembre 1916
Rotterdam (Pays-Bas)
Décès 7 février 1987 (à 70 ans)
Amstelveen (Pays-Bas)
Nationalité Drapeau des Pays-Bas Néerlandaise
Champs Analyse numérique
Informatique
Institutions Université d'Amsterdam
Diplôme Université de technologie de Delft
Directeur de thèse Cornelis Benjamin Biezeno
Étudiants en thèse Edsger Dijkstra
Renommé pour Algol
Centrum voor Wiskunde en Informatica
International Federation for Information Processing
Van Wijngaarden grammar
Distinctions Computer Pioneer Award (1986)

Adriaan van Wijngaarden (2 novembre 1916 – 7 février 1987) était mathématicien et informaticien, considéré par nombre de ses pairs comme le véritable développeur des sciences informatiques aux Pays-Bas. Après avoir reçu une formation d'ingénieur, van Wijngaarden a d'abord concentré son travail sur les aspects mathématiques du calcul par ordinateur, spécifiquement l'analyse numérique. Il s'est par la suite seulement intéressé à la programmation et à la mise au point de règles pour les langages de programmation.

Vie et œuvre[modifier | modifier le code]

Van Wijngaarden a étudié la mécanique à l'Université de technologie de Delft, et reçoit le titre d'ingénieur en 1939. Il entame une thèse de doctorat en hydraulique abandonne et rejoint NLR (Nationaal Luchtvaartlaboratorium), le centre spatial néérlandais en 1945. Entouré de collaborateurs, il gagne l'Angleterre l'année suivante pour y découvrir de nouvelles technologies calculatoires développées durant la Seconde Guerre mondiale.

Van Wijngaarden était intrigué et fasciné par l'automatisation du calcul. Le 1er janvier 1947, il devint en toute logique chef du département de calcul scientifique du laboratoire CWI Centrum voor Wiskunde en Informatica dans la banlieue d'Amsterdam. Il fera par la suite plusieurs visites en Angleterre et aux États-Unis, tout en rassemblant des idées qui lui serviront pour l'élaboration du premier ordinateur néerlandais appelé ARRA. La première démonstration de cette machine mise en branle par des composants électromécaniques aura lieu en 1952. Van Wijngaarden fut rejoint a même année par Edsger Dijkstra avec qui il travailla aux logiciels pour l'ARRA.

Alors qu'il visitait Édimbourg en 1958, van Wijngaarden fut victime d'un accident de voiture. Il fut gravement blessé, et sa femme perdit la vie. Sa convalescence passée, van Wijngaarden se concentra davantage sur sa recherche relative aux langages de programmation. C'est à ce moment qu'il développa avec d'autres, le langage ALGOL, puis le langage Algol 68, pour lequel il développa une grammaire à deux niveaux qui devint connue sous le nom de grammaire de van Wijngaarden. Adriaan van Wijngaarden devint directeur du centre mathématique CWI en 1961 et le resta pendant vingt ans.

Prix Van Wijngaarden[modifier | modifier le code]

Les prix Van Wijngaarden ont été décernés tous les cinq ans depuis 2006, année du soixantième anniversaire du CWI (Centrum Wiskunde & Informatica). Ce prix consiste en une sculpture en bronze, et a été décerné en :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « First Van Wijngaarden Awards for Lynch and Diaconis », CWI, Centrum Wiskunde & Informatica,‎ 2006-02-10 (lire en ligne)
  2. (en) « Van Wijngaarden Award 2011 for Éva Tardos and John Butcher », CWI, Centrum Wiskunde & Informatica,‎ 2011-02-10 (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]