Adresse virtuelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Virtual address space and physical address space relationship.svg

En informatique, une adresse virtuelle est une adresse de la mémoire virtuelle qu'un système d'exploitation met à disposition de ses processus pour qu'ils puissent s'exécuter.

L'expression est souvent employée par opposition à l'adresse physique[1] dans laquelle elle est convertie par l'unité de gestion mémoire (MMU).

Structure[modifier | modifier le code]

Une adresse virtuelle en architecture 32 bits comprends trois parties[2] :

  1. De 0 à 11 : index du mot dans la page.
  2. De 12 à 21 : index de la page dans le répertoire.
  3. De 22 à 31 : index du répertoire dans la mémoire.

Par exemple l'adresse 0x0012F980 représente en système binaire 0000000000 0100101111 100110000000), correspondant à :

répertoire      page          mot
0000000000   0100101111   100110000000

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-François Bouchaudy, Linux administration: Tome 2 : Administration système avancée, Editions Eyrolles,‎ 5 janvier 2011 (lire en ligne)
  2. « Converting Virtual Addresses to Physical Addresses »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :