Adrar (Algérie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Adrar.
Adrar
Adrar, place des Martyrs
Adrar, place des Martyrs
Noms
Nom algérien أدرار
Nom touareg ⴰⴷⵔⴰⵔ
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Saoura
Wilaya Adrar
(chef-lieu)
Daïra Adrar
(chef-lieu)
Code postal 01000
Code ONS 0101
Démographie
Population 64 781 hab. (2008[1])
Densité 102 hab./km2
Géographie
Coordonnées 27° 52′ 00″ N 0° 17′ 00″ O / 27.866667, -0.28333327° 52′ 00″ Nord 0° 17′ 00″ Ouest / 27.866667, -0.283333  
Altitude 279 m (min. : 279 m) (max. : 279 m)
Superficie 633 km2
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya d'Adrar.
Localisation de la commune dans la wilaya d'Adrar.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Adrar

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Adrar

Adrar (en tifinagh : ⴰⴷⵔⴰⵔ, en arabe : أدرار), est une commune de la wilaya d'Adrar, dont elle est le chef-lieu, située à 1 400 km au sud-ouest d'Alger.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune d'Adrar se situe au centre-nord de sa willaya. La ville d'Adrar est située à environ :

  • 600 km au sud-est de Béchar, par la route, et 429 km à vol d'oiseau ;
  • 1 200 km à l'est de Tindouf, par la route, (via Béchar) et 777 km à vol d'oiseau ;
  • 1 400 km au sud-ouest d'Alger, par la route, et 1 087 km à vol d'oiseau.
Communes limitrophes d’Adrar
Bouda Sebaa Tamantit
Bouda Adrar Tamantit
Ouled Ahmed Tammi Ouled Ahmed Tammi Tamantit

Relief et géologie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Données climatiques à Adrar.
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 4 7,5 10,5 15 19,5 24,5 27 26,5 23 17 10 5 erreur tmin-ann n'est pas un nombre ( )
Température moyenne (°C) 12 16 19 24 28 34 36 35 32 25 18 13 24
Température maximale moyenne (°C) 20,5 24,5 28 32 36,5 42,5 45 44,5 40 33 26 21 erreur tmax-ann n'est pas un nombre ( )
Précipitations (mm) 2 1 3 4 0 0 0 0 0 2 1 1 14
Source : The Weather Network, statistiques de 1961 à 1990[2].

Adrar a un climat désertique chaud typique du Sahara avec des hivers très doux (21°C maximale et 4°C minimale en janvier). Et la saison estivale est marquée par de très fortes chaleurs (46°C max et 28°C mini en juillet).Avec une saison aride durant la quasi totalité de l'année(seulement 12mm en decembre ,10mm en janvier et 3mm en mars).ET une secheresse encore plus presente durant l'été(0mm de juin a septembre) . Avec parfois de forts orages dus a des masses d'air froid venant du nord qui rencontre les masses d'air brûlant venus directement des sables du désert chauffés pendant la journée, cette variation crée de violents orages. De ce phénomène résulte de nombreuses crues subites. Les températures sont douces en hiver mais seulement la journée car dans les étendues désertiques, il n'y a rien pour retenir la chaleur ; la nuit les températures avoisinent les 0°C malgré les températures négatives la nuit durant l'hiver le climat d'Adrar est chaud avec une moyenne des températures de l'année de 24,3°C.

Transports[modifier | modifier le code]

Adrar dispose d'un aéroport situé à 11 km au sud-est de la ville. Des vols opérés par la compagnie Air Algérie relient Adrar aux grandes villes du nord de l'Algérie : Alger et Oran, et à quelques villes du sud algérien : Ouargla et Bordj Badji Mokhtar.

Localités de la commune[modifier | modifier le code]

En 1984, la commune d'Adrar est constituée à partir des localités suivantes[3] :

  • Adrar
  • Adgha
  • Ouguedim
  • Barbaa
  • Ouled Oungal
  • Ouled Ouchen
  • Ouled Ali
  • Tililane
  • Meraguen

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la ville signifie « pierre, rocaille, mont » en berbère. Adrar se prononce localement Adghagh (« rocaille » en berbère), c'est la transcription française qui en a fait Adrar. Il s'agit probablement d'un traitement linguistique particulier appelé confusion sémantico-formelle (propre à la zone berbérophone méridionale), plutôt que d'un traitement phonétique particulier (r/gh).

Histoire[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Vie quotidienne[modifier | modifier le code]

Fantasia à Adrar

Adrar possède un centre de rétention. La ville d'Adrar abrite une université et elle est réputée pour la richesse de ses collections de manuscrits.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Constructions en terre crue à Adrar.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF]Recensement 2008 de la population algérienne, wilaya d'Adrar, sur le site de l'ONS.
  2. « Weather Statistics: Adrar, Algeria », sur www.theweathernetwork.com (consulté le 17 mars 2011).
  3. Journal officiel de la République Algérienne, 19 décembre 1984. Décret no 84-365, fixant la composition, la consistance et les limites territoriale des communes. Wilaya d'Adrar, page 1472.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]