Adolphe de Holstein-Gottorp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Adolphe de Holstein-Gottorp

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Adolphe de Holstein-Gottorp

Titres

Duc de Schleswig-Holstein-Gottorp

15 mai 15441er octobre 1586
42 ans, 4 mois et 16 jours

Prédécesseur aucun création
Successeur Frédéric II de Holstein-Gottorp

Prince-évêque de Schleswig

7 octobre 15561er octobre 1586
29 ans, 11 mois et 24 jours

Prédécesseur Frederick du Danemark (évêque)
Successeur Ulrik du Danemark
Biographie
Titulature Prince de Danemark et de Norvège
Dynastie Maison de Holstein-Gottorp
Distinctions Ordre de la Jarretière[1]
Nom de naissance Adolf af Slesvig-Holsten-Gottorp
Naissance 25 janvier 1526
Château de Duburg (Flensbourg)
Décès 1er octobre 1586 (à 60 ans)
Gottorp (Schleswig-Holstein)
Sépulture Cathédrale de Schleswig
Père Frédéric Ier de Danemark
Mère Sophie de Poméranie
Conjoint Christine de Hesse
Résidence Château de Gottorf
Religion Luthérien
alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Duc de Schleswig-Holstein-Gottorp

Adolphe de Holstein-Gottorp (en Danois, Adolf af Slesvig-Holsten-Gottorp), né le 25 janvier 1526 au Château de Duburg (Flensbourg) et mort le 1er octobre 1586 au Château de Gottorf fut Duc de Schleswig-Holstein-Gottorp de 1544 à 1586.

Biographie[modifier | modifier le code]

Adolphe de Holstein-Gottorp est le plus jeune fils de Frédéric Ier de Danemark et de Sophie de Poméranie. Il passa quatre années de sa vie à Cassel auprès de Philippe Ier de Hesse.

En 1544, le duché de Schleswig et Holstein fut divisé entre son frère Jean de Schleswig-Holstein-Hadersleben et son demi-frère Christian III de Danemark. Adolphe de Holstein-Gottorp reçut la partie de Holstein avec le château de Gottorf. Cette lignée fondée par Adolphe de Holstein-Gottorp se nomma Schleswig-Holstein-Gottorp, parmi ses descendants elle compte des tsars de Russie (Holstein-Gottorp-Romanov).

Lors de ses voyages, Adolphe de Holstein-Gottorp confia le gouvernement de son pays à Johann Rantzau. Il participa à la Diète d'Augsbourg où il assista Charles Quint (1548). Bien que protestant il soutint Charles Quint dans sa lutte contre les princes protestants En 1553, il revint dans son pays natal. Il modernisa son État, fit construire pour les indigents et les personnes âgées l'Auberge du Chevalier Saint-Jurgen. Comme le prévoyait le testament de Frédéric de Danemark, baron Hildesheim, Adolphe de Holstein-Gottorp prit possession de l'épiscopat au décès de son frère Frédéric décédé le 27 octobre 1556.

Adolphe de Holstein-Gottorp fit construire les châteaux de Husum et Tönninger.

Famille[modifier | modifier le code]

Le 17 décembre 1564, Adolphe de Holstein-Gottorp épouse Christine (1543-1604, fille du landgrave Philippe Ier de Hesse. Dix enfants sont nés de cette union :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Adolphe de Holstein-Gottorp appartient à la première branche de la Maison dOldenbourg-Gottorp issue de la première branche de la Maison d'Oldenbourg. Il est l'ascendant de l'actuel chef de la Maison impériale de Russie le grand-duc Nicolas Romanovitch de Russie et du prince Antoine Gunther d'Oldenbourg.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes et sources[modifier | modifier le code]