Adolphe Perraud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Adolphe Perraud
Image illustrative de l'article Adolphe Perraud
Biographie
Naissance
Lyon (France)
Ordination sacerdotale
Décès (à 78 ans)
Autun (France)
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
in pectore
par le
pape Léon XIII
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de S. Pietro in Vincoli
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le
card. Joseph Guibert
Évêque d'Autun
Précédent Léopold-René Leséleuc de Kerouara Henri-Raymond Villard Suivant

Ornements extérieurs Cardinaux.svg
Ecu-card.Perraud.svg
« Pax justitiæ et honor pietatis »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Adolphe Louis Albert Perraud ( à Lyon - à Autun) est un oratorien, évêque, cardinal et historien français.

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

Prêtre[modifier | modifier le code]

Normalien, Adolphe Perraud est ordonné prêtre le pour l'Oratoire, dont il deviendra ensuite le supérieur général.

Il enseigne l'histoire ecclésiastique à la Sorbonne. Il est élu membre de l'Académie française en 1882. Il est l'auteur d'ouvrages d'histoire religieuse, dont notamment une Histoire de l'Oratoire en France au XVIIIe et au XIXe siècle et une Histoire de la renaissance du catholicisme en Angleterre au XIXe siècle, et de nombreuses œuvres pastorales et oratoires.

Évêque[modifier | modifier le code]

Nommé évêque d'Autun en 10 janvier 1874, il est consacré le 29 juin suivant par le cardinal Joseph Guibert.

Cardinal[modifier | modifier le code]

Créé cardinal in pectore lors du consistoire du 16 janvier 1893, sa nomination sera publiée lors du consistoire du 29 novembre 1895, avec le titre de cardinal-prêtre de S. Pietro in Vincoli.

Il meurt dans son diocèse le 10 février 1906.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Il a reçu le titre de docteur honoris causa de l'Université jagellonne de Cracovie en 1900[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pl) Doktorzy honoris causa, sur le site de l'université jagellonne de Cracovie

Liens externes[modifier | modifier le code]


Précédé par Adolphe Perraud Suivi par
Auguste Barbier
Fauteuil 36 de l’Académie française
1882-1906
François-Désiré Mathieu