Adolphe Appian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Adolphe Appian

Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait d'Adolphe Appian par Camille Dolard.

Nom de naissance Jacques Barthélemy Appian
Naissance 1818
Lyon
Décès 1898
Nationalité français Drapeau de la France

Adolphe Appian, pseudonyme de Jacques Barthélemy Appian, né en 1818 à Lyon, où il est mort en 1898, est un peintre et graveur français de l'École Lyonnaise.

Son fils Louis Appian (1862-1896) est également peintre.

Le Haut du bois des roches à Rossillon) (1870), monastère royal de Brou, Bourg-en-Bresse.
Le Soir aux Martigues (vers 1850), Victoria Art Gallery (en), Bath.
La source de l'Albarine, (1870), gravure, Brooklyn Museum, New York.

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1833 à 1836, Adolphe Appian suit des études de dessin à l'École des beaux-arts de Lyon dans les ateliers de Jean-Michel Grobon et d'Augustin Alexandre Thierrat.

Il débute au Salon de 1835 à Paris et expose au Salon de 1847 à Lyon, puis régulièrement dans les Salons de ces deux villes à partir de 1855.

En 1852, Adolphe Appian rencontre Jean-Baptiste Corot et Charles-François Daubigny qui marqueront durablement son travail et sa carrière. Jusque-là, il se partageait entre musique et peinture ; désormais, il se consacrera tout entier à la seconde.

Il participe à l'Exposition universelle de 1862 à Londres. Il obtient la médaille d'or au Salon de 1868 à Paris, et participe à l'Exposition universelle de Paris de 1889

Appian fréquente le village de Rossillon, alors apprécié par les peintres, et passe de nombreux étés à Artemare où il peint de nombreux sites du Valromey. Ami des peintres de l’École de Barbizon, il effectue plusieurs séjours à Fontainebleau. Il est surnommé le « Delacroix du fusain ».[réf. nécessaire]

Adolphe Appian meurt à Lyon en 1898.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Ses œuvres sont conservées au monastère royal de Brou à Bourg-en-Bresse, au musée Cantini de Marseille, au musée des beaux-arts de Lyon et au musée des beaux-arts de Nice. Ses tableaux figurent dans des collections publiques américaines : Fine Arts Museums of San Francisco (Californie), Cleveland Museum of Art (Ohio), Dalhousie University Art Gallery (Halifax, Nouvelle-Écosse) et Pomona College Museum of Art (Californie).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]