Adolphe-Hippolyte Couveley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Adolphe-Hippolyte Couveley fut un artiste-peintre français, né à Charleville le 25 brumaire an XI (16 novembre 1802), décédé au Havre le 27 avril 1867, fils du peintre Jean-Baptiste Couvelet.

Par anglomanie Adolphe-Hippolyte Couvelet remplaça le T final de son nom par un Y, et signa même parfois Cowley[1], ses enfants ont continué à se faire appeler Couveley. En 1845 il fut sollicité par la ville du Havre pour organiser le nouveau musée de cette ville. Il en devint ainsi le premier conservateur. À ce poste le premier maître de Claude Monet Jacques-François Ochard lui succéda.

Au Salon de 1837, il expose des tableaux portant pour la première fois le Y final.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Émile Baudson et Henri Labaste, Le Peintre J. B. Couvelet et son temps, (1772-1830), Huitième numéro des Cahiers Ardennais, Charleville, 1934

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pour se faire passer en Angleterre pour un parent ou un homonyme du poète Abraham Cowley.