Adolfo Ramírez Torres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Adolfo Ramírez Torres est un homme politique vénézuélien. Il fut nommé gouverneur du district fédéral du Venezuela par le président Jaime Lusinchi au début des années 1980[1],[2] et fut plus tard vice-ministre de l’Intérieur[2]. En juin 1991, il fut arrêté et inculpé pour trafic de drogue[2], et en 1998, il fut reconnu coupable et condamné à dix années de prison[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) David J. Myers, Henry A. Dietz (2002), Capital city politics in Latin America: democratization and empowerment, Lynne Rienner Publishers, p. 113
  2. a, b et c (en) New York Times, 1er septembre 1991, « Colombian Drug Cartels Push Into Venezuela »
  3. (en) Alain Labrousse, Laurent Laniel, Alan A. Block (2002), The world geopolitics of drugs, 1998/1999, Springer, p. 219