Adolf Tobler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tobler.
Adolf Tobler en 1904. Photographie de Nicola Perscheid.

Adolf Tobler, né le 24 mai 1835 à Hirzel et mort le 18 mars 1910[1] à Berlin, est un romaniste suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir suivi ses études aux Universités de Zurich et Bonn, il devient enseignant à Soleure, puis à Berne avant de prendre une chaire à l'Université de Berlin dès 1867[2]. Il consacra sa vie à collecter les éléments nécessaires pour constituer un dictionnaire d'ancien français[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Die kleine Enzyklopädie, vol. 2, Zurich, Encyclios-Verlag,‎ 1950, p. 762
  2. Henri Omont, « Éloge funèbre de M. Adolf Tobler, correspondant étranger de l'Académie », Comptes-rendus des séances de l'année, Académie des inscriptions et belles-lettres, vol. 54e année, no 2,‎ 1910, p. 128-129 (lire en ligne)
  3. Victor Klemperer. LTI, la langue du IIIe Reich. Paris : Éditions Albin Michel, 1996. (ISBN 978-2-266-13546-7). Traduit de l'allemand et annoté par Élisabeth Guillot. Note de bas de page, p. 171.