Adolf Kussmaul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Adolf Kussmaul

alt=Description de l'image Adolf Kussmaul.jpg.
Naissance 22 février 1822
Graben près de Karlsruhe
Décès 28 mai 1902 (à 80 ans)
Heidelberg
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Champs Médecine, Physiologie
Institutions Universités de Heidelberg, de Fribourg et de Strasbourg
Renommé pour respiration de Kussmaul, pouls paradoxal de Kussmaul, coma de Kussmaul, aphasie de Kussmaul ...

Adolf Kussmaul ( ou Philipp Adolf Konrad Kußmaul pour son nom complet en allemand), né à Graben près de Karlsruhe le 22 février 1822 et mort à Heidelberg le 28 mai 1902 , est un médecin et chercheur allemand, également coauteur du personnage de Biedermeier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Adolf Kussmaul est issue d'une lignée de médecins. Après des études à Mannheim et Heidelberg, il entreprend en 1840 des études de médecine à l'Université de Heidelberg. En 1846, il passe l'examen d'État et devient assistant de Karl von Pfeufer. En 1847 et 1848, il achève ses études à Vienne et à Prague. Il sert ensuite pendant deux ans comme médecin militaire dans l'armée badoise lors de la guerre contre le Danemark. Il quitte l'armée en 1849 et jusqu'en 1853 exerce comme praticien à Kandern (Forêt-Noire), où il se marie en 1850.

Des raisons de santé l'empêchent de continuer à exercer en cabinet. Il se rend à Wurtzbourg, où enseigne Rudolf Virchow, pour travailler à sa thèse. En 1855, à Würzburg, il devient docteur en médecine et passe la même année un doctorat d'État à Heidelberg.

Deux ans plus tard, il devient professeur extraordinaire à Heidelberg. En 1859, il est appelé à Erlangen, où il est nommé président de la section de médecine interne. En 1863, il exerce les mêmes fonctions à Fribourg en Brisgau, puis en 1876 à Strasbourg. En 1886, il se retire à Heidelberg, où il devient conseiller secret et citoyen d'honneur de la ville.

Travaux[modifier | modifier le code]

Il apporta de nombreuses et solides contributions dans beaucoup de domaines, entre autres la psychologie, la chimie physiologique, la pathologie et la neurologie. En outre, il mit au point certains procédés de diagnostic et de thérapeutique des plus utiles, notamment :

  • Un rythme respiratoire observé dans le coma diabétique (ou par extension dans toute sorte de coma) appelé la respiration de Kussmaul (dyspnée de Kussmaul) : l'inspiration, profonde, est suivie d'une courte pause et d'une expiration brève et bruyante qu'une autre pause sépare de l'inspiration suivante. Ce type de respiration s'effectue donc à l'approche d'un coma ou d'une perte de connaissance : c'est donc une respiration de « prévention », en quelque sorte[réf. nécessaire]. Cette respiration s'explique en partie par le fait qu'une inspiration et une expiration de ce type permettent une meilleure oxygénation des organes ;
  • la pompe d'estomac pour traiter la sténose (rétrécissement) du pylore ;
  • une technique chirurgicale pour le traitement de la sténose du pylore ;
  • le prélèvement du suc gastrique pour examen ;
  • des essais de gastroscopie ;
  • la description des pouls paradoxaux lors d'une péricardite (appelé pouls de Kussmaul) ;
  • la description de la maladie des artères dite de Kussmaul-Maier.

Avec son compagnon d'études Ludwig Eichrodt, il inventa la figure du maître d'école dans la campagne souabe, Gottlieb Biedermeier, un personnage à qui il suffit pour être heureux sur terre d'avoir sa modeste demeure, son petit jardin étroit, ses vêtements tachés et son sort misérable d'instituteur méprisé dans un village. C'est toute l'époque qu'on nomma par la suite d'après ce personnage. Il utilise le pseudonyme de (Dr) Oribasius.

Galerie[modifier | modifier le code]

Éponymes[modifier | modifier le code]

Monument funéraire sur la tombe d' Adolf-Kussmau à Heidelberg

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Die Farbenerscheinungen im Grunde des menschlichen Auges, Heidelberg, K. Groos, 1845.
  • Untersuchungen über den Einfluss, welchen die Blutströmung auf die Bewegungen der Iris und andrer Theile des Kopfes ausübt.
  • Zwei Fälle tödtlich abgelaufender Chloroformbetäubung, von welchen der eine Gegenstand gerichtlicher Untersuchung geworden ist, Deutsche Zeitschrift für die Staatsarzneikunde, Erlangen, 1853, 1 : 451-456.
  • Untersuchungen über Ursprung und Wesen der fallsuchtartigen Zuckungen bei der Verblutung, sowie der Fallsucht überhaupt, avec A. D. Tenner, Frankfurt am Main, 1857.
  • Von dem Mangel, der Verkümmerung und der Verdoppelung der Gebärmutter, von der Nachempfängnis und der Ueberwanderung des Eies, Würzburg, 1859.
  • Untersuchungen über das Seelenleben des neugeborenen Menschen. Programm usw, Leipzig, 1859; 2. Auflage, Tübingen, 1884.
  • Untersuchungen über den constitutionellen Mercurialismus und sein Verhältniss zur constitutionellen Syphilis, Würzburg, 1861.
  • Ueber die Behandlung der Magenerweiterung durch eine neue Methode mittelst der Magenpumpe. Rede anlässlich eines Geburtsfestes, Freiburg im Breisgau, Universitäts-Buchdruckerei von H.M.Poppen, 1869. Deutsches Archiv für klinische Medicin, Leipzig, 1869, 6 : VI + 636, eller : 455-500.
  • Zwanzig Briefe über Menschenpocken - und Kuhpockenimpfung, Freiburg, 1870.
  • Zur Lehre von der Tetanie, Berliner Klinische Wochenschrift, 1872, 9 : 441-444.
  • Über die fortschreitende Bulbärparalyse und ihr Verhältniss zur progressiven Muskelatrophie, Leipzig, 1873.
  • Die Störungen der Sprache. Versuch einer Pathologie der Sprache, Leipzig, F. C. W. Vogel, 1877 ; 3. Auflage, 1885.
  • Dr Benedict Stilling. Eine Gedächtnissrede, Straßburg, 1879. [Benedikt Stilling, anatomiste et chirurgien allemand, 1810-1879]
  • Aus meiner Dozentenzeit in Heidelberg Hrsg. von V. Czerny. Stuttgart, 1903. 3. und 4. Auflage, München/Berlin, 1925.
  • Jugenderinnerungen eines alten Arztes[1], Stuttgart, 1899. 9. Auflage, 1912. 14.-18. Auflage, Stuttgart, 19231. 20. Auflage, München, 1960.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nova et Vetera - Professor Kussmaul's Reminiscence Br Med J. 1904 February 13; 1(2250): 375–380.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Adolf Kußmaul » (voir la liste des auteurs)
  • (en)Adolf Kussmaul: Distinguished Clinician and Medical Pioneer Sara K. Johnson, Ramo K. Naidu, Ryan C. Ostopowicz, David R. Kumar, Satya Bhupathi, MD, MPH, Joseph J Mazza, and Steven H. Yale, MD, Clin Med Res. 2009 September; 7(3): 107–112. doi: 10.3121/cmr.2009.850
  • Talbott ( J. H. ): A biographical history of medicine : excerpts and essays on the men and their work.- N.Y., London, 1970. p. 1068-1070, portr.
  • Medvei ( V. C. ): A history of endocrinology, Lancaster, 1982. p. 762
  • Czerny (V.): Adolf Kussmaul, Heidelberg, ca 1902. 2 p., phot.
  • (de) Helmut Bender: Adolf Kussmaul, Mediziner, Schriftsteller, Dichter, in Das Markgraeflerland ,no 2, 1982.