Adolf Hilgenfeld

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Adolf Bernhard Christoph Hilgenfeld (2 juin 182312 janvier 1907) est un théologien protestant allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Adolf Hilgenfeld naquit à Stappenbeck près de Salzwedel dans la Saxe prussienne.

Il fit ses études à l'Université Frédéric-Guillaume à Berlin et à l'Université de Halle, et, en 1890, devint professeur titulaire de théologie à l'Université d'Iéna. Il appartenait à l'École de Tübingen. Soucieux de marquer son indépendance par rapport à Ferdinand Christian Baur, il n'en suivait pas moins son maître sur tous les points importants ; sa méthode, la Literarkritik, qu'il opposait toujours à la Tendenzkritik de Baur, « est tout de même sur les points essentiels la même que celle de Baur » (Otto Pfleiderer).

Dans l'ensemble, pourtant, il a modifié les positions du fondateur de l'école de Tübingen, en allant simplement au-delà de lui dans ses recherches sur le Quatrième Évangile. En 1858 il devint le rédacteur en chef de la Zeitschrift für wissenschaftliche Theologie.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Die elementarischen Recognitionen and Homilien (1848)
  • Die Evangelien and die Briefe des Johannes nach ihrem Lehrbegriff (1849)
  • Das Markusevangelium (1850)
  • Die Evangelien nach ihrer Entstehung and geschichtlichen Bedeutung (1854)
  • Das L'nchristentum (1835)
  • Jüd. Apokalyptik (1857)
  • Novum Testamentum extra canonem receptum (4 parts, 1866; 2nd ed., 1876-1884)
  • Histor.-kritische Einleitung in das Neue Testament (1875)
  • Acta Apostolorum graece et latine secundum antiquissimos testes (1899)
  • La première édition complète du Pasteur d'Hermas (1887)
  • Ignatii et Polycarpi epistolae (1902)

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]