Adolf Hering

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Adolf Hering, né le 7 décembre 1863 dans le village de Groß-Bosemb près de Sensburg en Prusse-Orientale et mort le 14 juin 1932 à Rauschen en Sambie (Prusse-Orientale), est un peintre réaliste et illustrateur allemand qui excella dans les scènes de genre villageoises et les portraits de paysannes, ainsi que dans la peinture d'histoire militaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Adolf Hering : La Jeune Fille et la Mort (Der Tod und das Mädchen), 1900, peinture à l'huile
La Mort héroïque en 1809 des onze officiers de Schill devant la Wesel (1899)

Hering étudie de 1881 à 1885 à l'académie des arts de Königsberg, dans l'atelier de Carl Steffeck. Il reçoit au début la commande de tableaux d'autels pour les églises de Rauschen et de Rößel, ainsi que des fresques dans la grande salle des Missions de Königsberg.

Hering s'installe à partir de 1899 à Berlin, où il peint la même année La Mort héroïque des onze officiers de Schill qui lui apporte la notoriété. Il travaille en tant que peintre indépendant et excelle à créer des vues ou des portraits et des scènes de genre dans des paysages empreints de quiétude et de douceur. Il est aussi populaire auprès d'un public qui apprécie ses illustrations pour des livres, pour la revue Die Gartenlaube, des magazines illustrés et des cartes postales.

Illustrations[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]