Adolf Fredrik Lindblad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lindblad.

Adolf Fredrik Lindblad

Description de cette image, également commentée ci-après

Lithographie 1847

Naissance 1er février 1801
Skänninge, Drapeau de la Suède Suède
Décès 23 août 1878 (à 77 ans)
Linköping, Drapeau de la Suède Suède
Activité principale Compositeur
Maîtres Friedrich Haeffner, Carl Friedrich Zelter

Adolf Fredrik Lindblad (né le 1er février 1801 – mort le 23 août 1878) est un compositeur suédois, surtout connu pour ses mélodies.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lindblad a été l'élève à partir de 1823 de Friedrich Haeffner à l'Université d'Uppsala puis a fait ses études de 1826 à 1827 à Berlin avec Carl Friedrich Zelter. En 1827, il a fondé une école de piano à Stockholm, qu'il a dirigée jusqu'en 1862.

Lindblad a voyagé plusieurs fois en Allemagne, devant l'ami de Felix Mendelssohn et faisant la connaissance à Dresde de Carl Maria von Weber.

Lindblad a composé un opéra, Frondörerna (Les rebelles), deux symphonies, en ut et ré majeur, et de la musique de chambre comprenant deux quintettes à cordes, trois sonates pour violon et sept quatuors à cordes. La principale source de sa popularité durant sa carrière repose sur ses mélodies (il en a composé plus de ceux cents). Lindblad a été le professeur de Jenny Lind, "Le rossignol Suédois". L'affection de Lindblad pour Lind était si évidente que son épouse, Sophie, lui a proposé de divorcer pour qu'il puisse l'épouser. Mais il a refusé.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Statue, Skänninge.

Œuvres pour orchestre[modifier | modifier le code]

  • Symphonie no 1 en ut majeur, op. 19, 1831-32, créée le 25 mars 1832
  • Symphonie no 2 en ré majeur, 1855, créée le 6 mai 1855

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

  • Quintettes à cordes
    • la majeur
    • fa majeur
  • Sept quatuors à cordes
  • Trio pour piano, violon et alto
  • Trois sonates pour violon
    • no 2 en ré majeur

Piano[modifier | modifier le code]

  • Sonate pour piano

Musique vocale[modifier | modifier le code]

Quartettes, trios ou duos. Deux cycles.

  • Drömmarne, cycle pour chœur et piano (text: AF Lindblad d'après Thekla Knös), 1851
    • De till dalens hyddor smyga
    • Lärkan i skyn
    • Med en barnbön på sin mun
    • Och drömmar nu gå
    • Stilla på himlen molnen de segla
    • Till den gamles bädd de gå
    • Ännu en dröm
  • Om winterqväll, cycle pour chœur et piano (text: AF Lindblad), 1845
    • Väl sommar'n flytt - Recitativ
    • En vårdag: Giv akt! Nu kommer vår'n
    • En vårdag: Fast isen täckt floder och sjöar - Larghetto
    • En vårdag: En fiskare jag ser... - Recitativ / En Sommarmorgon
    • En sommarafton: Över skogen, över sjön - Adagio
    • En sommarafton: Men solen länge re'n - Recitativ / Herden leder hemåt hjordens...
    • En sommarafton: Det rinner strömmar många - Moderato
    • En sommarafton: Och nu, god natt! - Poco Allegretto
  • Två- och trestämmiga sånger, 1847

Voix seule[modifier | modifier le code]

215 mélodies

  • Erster Verlust (Johann Wolfgang von Goethe), 1824
  • Bröllopsfärden (A.F. Lindblad), 1836
  • Nära (A.F. Lindblad)
  • Svenska Wijsor af Atterbom och skalden tillegnade, 1838
    • Jungfrun i lunden
    • Apelgården
    • Sorg
  • Nya sånger
    • På berget
    • I dalen
  • Aftonen (Erik Johan Stagnelius)
  • Mån tro? Jo, jo! (A.F. Lindblad)
  • Buch der Lieder (Heinrich Heine), 1860-tal
    • 1. Sie haben heut' abend Gesellschaft
    • 2. Wie kannst du ruhig schlafen
    • 3. So hast du ganz und gar vergessen
    • 4. Ja, du bist elend und ich grolle nicht
    • 5. Wir haben viel für einander gefühlt
    • 6. Lieb Liebchen, leg's Händchen aufs Herze
    • 7. Morgens steh' ich auf und frage
    • 8. Still ist die Nacht, es ruhen die Gassen
    • 9. Der Asra
  • En sommarmorgon
  • En sommardag ("O, ljuva sommarfläkt") (A.F. Lindblad), 1840
  • En sommarafton ("Över skogen, över sjön")
  • Höstkvällen (Johan Ludvig Runeberg), 1847
  • Svanvits sång (Per Daniel Amadeus Atterbom), 1822
  • Nattviolen (Urban von Feilitzen)
  • Der Nordensaal, 12 folkvisor, 1826
    • Nattväktarsång
  • Den skeppsbrutne
  • Sotargossen, 1836
  • Gubben vid vägen, 1838
  • Krigsinvaliden
  • Dalkullan
  • Skjutsgossen på hemvägen, 1838
  • En dagakarls visa, 1844
  • Slåttervisa, 1844
  • En ung flickas morgonbetraktelse
  • Hon skriver, 1845
  • Stryknings-visa, (Thekla Knös), 1856
  • Den flitiga handen, (Thekla Knös), 1856
  • Am Aarensee
  • Der schlummernde Amor
  • A une femme
  • Saknad
  • Jenny Linds farväl, 1841
  • Illusion, 1845
  • Nio smärre sånger, 1851
    • I höet
    • Bedragen väntan
  • Sånger, 1844

Œuvres scéniques[modifier | modifier le code]

  • Frondörerna, opéra. 1823-35.

Liens externes[modifier | modifier le code]