Adolphe von Auersperg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Adolphe von Auersperg
Image illustrative de l'article Adolphe von Auersperg
Fonctions
20e ministre-président d'Autriche
28 novembre 187115 février 1879
(7 ans, 2 mois et 18 jours)
Monarque François-Joseph Ier
Prédécesseur Louis von Holzgethan
Successeur Charles von Stremayr
Biographie
Date de naissance 21 juin 1821
Lieu de naissance Prague (Autriche)
Date de décès 5 janvier 1885 (à 63 ans)
Lieu de décès Neidling (Autriche-Hongrie)
Nationalité Autrichienne

Adolphe von Auersperg
Ministres-présidents d'Autriche

Adolphe von Auersperg (18211885) est un homme d'État autrichien du XIXe siècle. Il fut ministre-président d'Autriche entre 1871 et 1879.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Adolphe von Auersperg[1] naît le 21 juin 1821 à Prague, actuelle capitale de la République tchèque. Il est le troisième fils du prince Guillaume von Auersperg (17811827), 7e prince d'Auersperg, duc de Gottschee, et de sa seconde épouse Frédérique von Lenthe (17911860).

Fratrie[modifier | modifier le code]

Son père, Guillaume von Auersperg, n'avait eu aucun enfant de son premier mariage avec Adélaïde zu Windisch-Graetz (17881806). Sa seconde épouse, Frédérique von Lenthe, lui donnera en revanche de nombreux enfants, puisqu'Adolphe von Auersperg a cinq frères et sœurs :

  1. Aglaja (18121899), mariée en 1837 à Christian von Dobrz (18061883) ;
  2. Wilhelmine (18131886), mariée en 1839 à Hermann von Nostitz-Rieneck (18121895) ;
  3. Charles (18141890), 8e prince d'Auersperg, duc de Gottschee, qui sera également ministre-président d'Autriche, marié en 1851 à Ernestine Festetics de Tolna (18311901) ;
  4. Alexandre (18181866), marié en 1852 à Sárolta von Szápáry (18311871) ;
  5. Léopoldine (18201821).

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Le 26 octobre 1845, il épouse en premières noces la baronne Johanna von Solopisk (18201849), elle meurt avant qu'ils n'aient pu avoir d'enfant. Le 6 octobre 1857, il épouse la comtesse Johanna Festetics de Tolna (18301884), ensemble ils auront cinq enfants :

  1. Charles Marie Alexandre (18591927), 9e prince d'Auersperg, duc de Gottschee, marié en 1885 à Éléonore Breunner-Enkevoirth (18641920) ;
  2. Johanna Marie Aloysie Hildegarde Ernestine (1860 - 1922), mariée en 1885 à Alain de Rohan-Montbazon (18531914) ;
  3. Ernestine Marie Wilhelmine Valentine (18621935) ;
  4. Aglaë Françoise Marie Aloysie (18681919), mariée en 1892 à Ferdinand Kinsky von Wchinitz und Tettau (18661916) ;
  5. François Marie Jean Joseph (18691918), marié en 1899 à Florence Elsworth Hazard.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après avoir étudié le droit, il a servi dans l'armée impériale comme officier de cavalerie entre 1841 et 1860. Il atteint le grade de major de dragons dans le régiment du prince Eugène. En 1867, il est élu membre de la diète de Bohême. L'année suivante, il devient membre à vie de la Chambre des seigneurs du Conseil impérial. Gouverneur de Salzbourg de 1870 à 1871, il s'avère un partisan inébranlable de la constitution.

Le 28 novembre 1871, il devient le 8e ministre-président d'Autriche[2]. C'est lui qui parvient à mener à bien la réforme électorale de l'Empire, permettant ainsi une meilleure représentation des citoyens à la Chambre des députés. Il contribuera également à améliorer les relations politiques avec la Hongrie. Il reste en poste jusqu'au 15 février 1879.

Il est décédé le 5 janvier 1885 à Neidling en Basse-Autriche à l'âge de 63 ans.

Références[modifier | modifier le code]

  1. De son nom de naissance Adolf Carl Daniel von Auersperg, en français Adolphe Charles Daniel d'Auersperg.
  2. Le titre officiel à l'époque est ministre-président de Cisleithanie, autrement dit tous les territoires restés sous la domination de l'Empire d'Autriche après le compromis austro-hongrois de 1867.