Adolf Brütt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Adolf Brütt en 1908 devant sa sculpture de Theodor Mommsen

Adolf Brütt, né le 10 mai 1855 à Husum et mort le 6 novembre 1939 à Bad Berka, est un sculpteur allemand, particulièrement prisé à l'époque wilhelminienne. C'est le fondateur de l'école de sculpture de Weimar, ouverte le 1er novembre 1905.

Biographie[modifier | modifier le code]

Statue équestre de l'empereur Guillaume Ier à Kiel

Brütt étudie d'abord à Kiel, puis reçoit une bourse à l'académie des arts de Berlin, dont il termine les cours en 1878. Il est élève de Leopold Rau (1847-1880), époque à laquelle il crée un Frédéric Nietzsche, puis il travaille dans l'atelier munichois de Karl Begas[1]. Il travaille et vit à Berlin de 1883 à 1905. Il se marie en 1883 et ouvre la même année son atelier dans la capitale de l'Empire allemand. Il atteint rapidement une renommée internationale, avec ses sculptures, comme Le Pêcheur (1887)[2], Ève (1889)[3], La Danse du sabre (1891-1893)[4]. Il reçoit une médaille d'or à l'Exposition universelle de Paris de 1900.

Adolf Brütt est l'un des fondateurs de la Sécession munichoise. Il est l'auteur de deux monuments de l'allée de la Victoire à Berlin, aujourd'hui disparue, le monument d'Othon le Paresseux et celui de Frédéric-Guillaume II, et d'un troisième placé dans cette même allée, plus tard, en 1903 dédié à Frédéric III[5].

Il reçoit le titre de professeur et devient membre de l'Académie des arts de Prusse, et enfin sénateur.

Il a eu pour élèves Arthur Boué, Gottlieb Elster, Bernhard Sopher, Wolfgang Schwartzkopff...

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

Le porteur d'épée, devant l'hôtel de ville de Kiel
  • 1887, Le Pêcheur, bronze, 187 cm, Berlin, devant la Alte Nationalgalerie
  • 1888, Pryné, statuette de bronze, 52 cm, Husum, Nissenhaus
  • 1889, Ève, bronze, 196 cm, Schelswig, Landesmuseum
  • 1890, L'Officier marinier, Kiel
  • 1894, La Pêche, marbre, 220 cm, Berlin, Rote Rathaus
  • 1896, La Danseuse du sabre, bronze, 206 cm, Kiel, hôtel de ville
  • 1896, Statue équestre de Guillaume Ier, bronze, 300 cm, Kiel, Schloßgarten
  • 1898, Bismarck, Bronze, 300 cm, Hambourg-Altona, Königstraße
  • 1899, groupe n° 12 de l'allée de la Victoire de Berlin, consacré à Othon V le Paresseux, marbre, fragments à la citadelle de Spandau, actuellement
  • 1900, groupe n° 29 de l'allée de la Victoire de Berlin, consacré au roi Frédéric-Guillaume II de Prusse, idem
  • 1900, L'Apôtre Saint Thomas et l'Apôtre saint Jacques, grès, 500 cm, Berlin, cathédrale
  • 1903, groupe n° 33 de l'allée de la Victoire de Berlin, consacré à l'empereur allemand Frédéric III, idem
  • 1903, Le Général von Wrangel, bronze, 300 cm, Flensbourg, Stadtpark
  • 1904, Le Prince Guillaume de Prusse, marbre, 250 cm, Berlin, Kleine-Luise Insel
  • 1907, La Nuit, marbre, 200 cm, Weimar, Kunstschule
  • 1909, Theodor Mommsen, marbre, 250 cm, cour d'honneur de l'université Humboldt de Berlin
  • 1912, Le Porteur d'épée, bronze, 3300 cm, Kiel, Rathausmarkt

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Frère de Reinhold Begas
  2. Autrefois à la Nationalgalerie de Berlin, aujourd'hui à Flensbourg
  3. Autrefois à la Nationalgalerie de Berlin, aujourd'hui au Stadttheater de Flensbourg. Une variante en bronze est visible au château de Gottorf
  4. Visible à l'hôtel de ville de Kiel
  5. Selon le plan de l'architecte Ernst Ihne

Source[modifier | modifier le code]