Ado Kyrou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ado Kyrou, nom d'artiste d'Adonis A. Kyrou, est un écrivain de cinéma et un réalisateur français d'origine grecque, né le 18 octobre 1923 à Athènes (Grèce) et mort le 4 novembre 1985 à Paris. Il est le grand-fils d'Adonis Kyrou, propriétaire du quotidien Estía.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ado Kyrou fait des études de droit à Athènes, avant de s'engager activement dans la résistance grecque. Lors de la guerre civile, il est blessé et quitte alors la Grèce pour s'installer à Paris, en 1946, et faire des études de lettres à la Sorbonne. Il fait la connaissance d'André Breton, fréquente le groupe surréaliste et collabore à la revue Le Surréalisme même. En 1950, il crée avec Robert Benayoun, Gérard Legrand et Georges Goldfayn, la revue L'Âge du cinéma, puis écrit, à partir de 1952, dans la revue de cinéma Positif.

Écrivain de cinéma majeur, auteur notamment de Le Surréalisme au cinéma (1953) et de Amour-érotisme et cinéma (1957), Kyrou réalise à partir de 1957, plusieurs courts métrages, avant de tourner deux longs métrages, Bloko en 1965 et Le Moine en 1972.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le Surréalisme au cinéma, Arcanes, Paris, 1953 (réédition Ramsay, 1985 / 2005 avec une préface de son fils Ariel Kyrou).
  • Amour-érotisme et cinéma, Éric Losfeld, Paris, 1957
  • Manuel du parfait petit spectateur, dessins de Siné, Le Terrain Vague, Paris, 1959
  • Luis Buñuel, Paris, Seghers, 1962
  • Un Honnête homme, Le Terrain Vague, Paris, 1964
  • L'Âge d'or de la carte postale, Balland, Paris, 1966
  • Immalie et l'homme en noir, Éric Losfeld, Paris, 1971

Filmographie[modifier | modifier le code]

Courts métrages
Longs métrages
Séries pour la télévision

Notes[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]