Admiral Hipper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Admiral Hipper
Image illustrative de l'article Admiral Hipper
Admiral Hipper en 1939

Histoire
A servi dans Kriegsmarine- War Ensign of Germany 1938-1945.svg
Quille posée
Lancement
Armé
Statut donné aux Alliés le
Caractéristiques techniques
Type croiseur lourd
Longueur 205,90 mètres
Maître-bau 21,30 mètres
Tirant d'eau 5,80 à 7,20 mètres
Déplacement 14 050 tonnes (18 600 pleine charge)
Propulsion 3 turbines à vapeur Blohm & Voss
Puissance 132 000 cv
Vitesse 33,5 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture =80 mm
pont= 30 mm
tourelle = 70 à 160 mm
kiosque = 150 mm
Armement 8 × 203 mm
12 × 105 mm
17 × 40 mm (DCA)
8 ×37 mm
28 × 20 mm
12 tubes lance-torpilles (533 mm)
Aéronefs 3 x Arado Ar 196
Rayon d'action 6 800 miles à 19 nœuds (3 700 tonnes de fuel)
Autres caractéristiques
Équipage 1 600 (officiers, officiers mariniers, quartiers maîtres et matelots)
Chantier naval Blohm & Voss - Hambourg Modèle:Reich allemand

Le croiseur lourd allemand Admiral Hipper était avec le Blücher et le Prinz Eugen un des trois croiseurs lourds de la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre Mondiale. Il porte le nom de l'amiral Hipper (1863-1932), commandant des croiseurs de bataille allemands durant la Bataille du Jutland en 1916, et qui a succédé à l'amiral Scheer comme commandant de la Flotte de Haute Mer (Hochseeflotte)e 1918.

C'est le navire de tête de la classe Admiral Hipper dont cinq exemplaires ont été mis en chantier[1].

L'idée résulte de la volonté d'Adolf Hitler de s'affranchir des stipulations du Traité de Versailles qui limitent la puissance militaire allemande : comme l'Allemagne n'est pas partie aux traités de limitation de armements navals de 1922 et de 1930, le Royaume--Uni conclut avec le Troisième Reich allemand, sans en prévenir les signataires du traité de Versailles, en 1935, un traité naval germano-britannique qui permet à la nouvelle Kriegsmarine de se doter de croiseurs lourds, dans la limite de 35% du déplacement des bâtiments de ce type de la Royal Navy, soit 51 380 tonnes[2].

Après avoir combattu contre 19 croiseurs anglais, l’Admiral Hipper restera en cale sèche à Kiel jusqu'à la découverte par les alliés de sa carcasse.

Construction[modifier | modifier le code]

Profil du Admiral Hipper

Admiral Hipper a été commandé au chantier naval Blohm & Voss à Hambourg. Sa quille a été posée le 6 juillet 1935. Le navire a été lancé le 6 février 1937, et completé jusqu'au 29 avril 1939, jour où il a été réceptionné dans la flotte allemande.

À la construction, le navire avait une étrave verticale, quoiqu'après son lancement ait été installée une « proue atlantique » (à guibre). Un capot de cheminée a été aussi installé.

Liste de commandement[modifier | modifier le code]

  • Avril 1939/septembre 1940 : capitaine de vaisseau Hellmuth Heye
  • Septembre 1940/octobre 1942 : capitaine de vaisseau Wilhelm Meisel (de)
  • Octobre 1942/février 1943 : capitaine de vaisseau Hans Hartmann
  • Février 1943/avril 1943 : capitaine de vaisseau Fritz Krauß
  • Mars 1944/mai 1945 : capitaine de vaisseau Hans Henigst

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cette classe devait comprendre le Blücher,le Prinz Eugen, ainsi que deux autres navires, le Seydlitz et le Lützow, qui n'ont pas servi dans la Kriegsmarine
  2. (en) H.T. Lenton, German surface vessels 1, London, Macdonald & Co (Publishers) Ltd., coll. « Navies of the Second World War »,‎ 1966