Administration

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme provient du latin administrare signifiant : « aider, fournir ou diriger ». Le vocabulaire ecclésiastique a conservé ce sens : « administrer les sacrements ». Le sens moderne est attesté depuis 1783 (Mercier)[1].

En droit[modifier | modifier le code]

Administration publique[modifier | modifier le code]

On appelle administration (ou administration publique) l’ensemble des services chargés d’assurer le fonctionnement d’un État, d’une collectivité territoriale ou d’un service public, et qui sont financés principalement par des prélèvements fiscaux autorisés par le vote d'un budget.

L'administration publique se divise en :

  • Administration d'État, elle-même subdivisée en :
    • Administration centrale (Ministères sous l'autorité de Ministres) ;
    • Administration déconcentrée (Services sous l'autorité des préfets de région ou de département) ;
  • Administration locale décentralisée (sous l'autorité d'élus locaux : maires, présidents de conseil général ou de région).

Dans certains pays le terme désigne le pouvoir exécutif (par exemple l'Administration américaine).

Administrations publiques françaises[modifier | modifier le code]

Les administrations publiques recouvrent les organismes dont la fonction principale est la production de services non marchands et/ou la réalisation d'opérations de répartition du revenu ou du patrimoine national. Les comptables nationaux distinguent :

  1. les administrations publiques centrales ;
  2. les administrations publiques locales ;
  3. les administrations de sécurité sociale.

Administration privée[modifier | modifier le code]

Le terme désigne aussi dans une entreprise l'ensemble des activités dédiées à la gestion interne de l'organisation: activité des comptables, juristes, secrétaires, services auxiliaires, etc.

Les administrations privées regroupent les organisations produisant un service non marchand ou des associations à but non lucratif comme les Églises, les partis, les syndicats, les clubs sportifs, la Croix Rouge, etc.

En informatique[modifier | modifier le code]

En informatique, l'administration ou le poste d'administrateur renvoie à la notion de gestion (installation, maintenance, amélioration, supervision, sécurité). L'administrateur reçoit pour cela des droits d'accès aux données et aux fonctionnalités plus étendus que les autres utilisateurs. On distingue en général :

  • l'administration système (du système d'exploitation : processus, fichiers, utilisateurs…) ;
  • l'administration réseau (du réseau informatique) ;
  • l'administration de base de données ;
  • l'administration des applications.

En médecine[modifier | modifier le code]

En médecine, l'administration désigne le fait d'administrer un médicament, selon des voies d'administration. L'administration se différencie de la dispensation qui qualifie le fait de délivrer ou de distribuer un médicament, et qui revêt d'un caractère médico-légal.

En bureaucratie[modifier | modifier le code]

En bureaucratie, l'administration désigne le fait de censurer à outrance ou avec zèle toute atteinte à l'état végétatif ambiant.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Larousse Étymologique, Éd. Larousse, Paris 1971.