Administrateur systèmes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Administrateurs système)
Aller à : navigation, rechercher
Administrateur systèmes
Code ROME (France) M1801

En informatique, le titre d'administrateur systèmes désigne la personne responsable des serveurs d'une organisation (entreprise, association, administration).

Il travaille au sein d'une DSI (Direction des Systèmes d'Information) ou d'une SSII (Société de Services en Ingénierie Informatique). L'administrateur systèmes intervient auprès du DSI (Directeur des systèmes d'information), des DBA (Database Administrator, administrateur de bases de données), des administrateurs réseau, des webmasters et apparentés, des développeurs, des responsables bureautique (postes de travail) et enfin des usagers. Il est responsable de la disponibilité des informations au sein de son entreprise. Son rôle ne se limite pas à la résolution des problèmes, mais il doit proposer des solutions en adéquation avec les besoins de son client.

Tâches de l'administrateur systèmes[modifier | modifier le code]

Les attributions classiques de l'administrateur sont les suivantes :

Il a parfois la tâche de l'administration du réseau et/ou de l'administration des bases de données dans des organisations de petite taille.

Compétences[modifier | modifier le code]

Les savoir-faire en administration des systèmes incluent la connaissance des systèmes d'information et de la manière dont les gens les utilisent dans une organisation. Ceci comprend à la fois une certaine connaissance des systèmes d'exploitation et des logiciels applicatifs, ainsi que le dépannage matériel et logiciel.

Toutefois, la compétence la plus importante pour un administrateur de système est la résolution des problèmes. On fait souvent appel à un administrateur quand un système d'information ne fonctionne plus ou mal, celui-ci doit être capable de faire un diagnostic exact et rapide du dysfonctionnement, puis de trouver le meilleur moyen d'y remédier.

Les administrateurs système ne sont pas des architectes logiciels ni des développeurs. En général, on ne leur donne pas de missions de conception et d'implémentation de nouvelles applications. Néanmoins, ils doivent comprendre le comportement des logiciels afin de les déployer et de régler différents problèmes les touchant. La connaissance de différents langages de programmation de scripts et d'automatisation de routines (Bash et Perl ou Python) leur est souvent nécessaire.

Dans le cas des systèmes connectés à Internet ou des systèmes métier fortement critiques, un administrateur doit être compétent en sécurité informatique. Ceci inclut non seulement le déploiement de correctifs, mais aussi prévenir les pannes et autres problèmes de sécurité. Dans certaines organisations, il existe un administrateur système spécialisé en sécurité, qui s'occupe des pare-feu et des systèmes de détection d'intrusion, mais les administrateurs sont généralement responsables de la sécurité dans leur service.

Formation[modifier | modifier le code]

Contrairement à beaucoup d'autres professions, il n'y a pas de voie toute tracée pour devenir administrateur système. Beaucoup d'entre eux ont un diplôme dans une branche de l'informatique. Certains établissements offrent des options dans le cadre d'une formation générale en informatique.

La première difficulté à l'enseignement universitaire de l'administration des systèmes, est due à l'évolution très rapide de l'industrie et des technologies, que la littérature et les cours magistraux peinent à suivre. Un manuel pédagogique prend des années d'écriture et de relecture avant d'être approuvé, dans le même temps, la technologie dont il traite aura eu le temps d'évoluer considérablement, le livre pourra être obsolète dès sa sortie

De plus, à cause de la nature pratique de l'administration des systèmes et de la large disponibilité des logiciels serveur libres, beaucoup d'administrateurs sont des autodidactes.

En général, une personne aspirant à un poste d'administrateur système aura besoin d'expérience sur le type de système qu'elle souhaite gérer. Dans certains cas, on s'attend à ce que les candidats soient titulaires d'une certification telle que: Microsoft Certified Systems Administrator, Microsoft Certified System Engineer, Red Hat Certified Engineer, Linux Professional Institute

Parfois, dans des organisations de petite taille, le rôle d'administrateur peut être confié à un utilisateur expérimenté en plus (ou en remplacement) de ses attributions. Par exemple, il n'est pas rare qu'un professeur de mathématiques ou de technologie soit administrateur système de son collège ou de son lycée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]