Administrateur des Tokelau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Administrateur des Tokelau
(en) Administrator of Tokelau
Image illustrative de l'article Administrateur des Tokelau

Image illustrative de l'article Administrateur des Tokelau
Titulaire actuel
Jonathan Kings
depuis le 2011
Création 1926
Mandant Ministres des affaires étrangères
Premier titulaire George Spafford Richardson

L’administrateur des Tokelau est un fonctionnaire du gouvernement de Nouvelle-Zélande, chargé de superviser le gouvernement du territoire des Tokelau. Il est désigné par le ministre néo-zélandais des affaires étrangères.

Pouvoirs et fonctions[modifier | modifier le code]

Certains des pouvoirs de l'administrateur et les fonctions sont énoncées dans le Tokelau Act de 1948, qui a été parfois modifié. Cependant le poste d'administrateur n'est pas créé par cette loi. Le pouvoir le plus important de l'administrateur est le pouvoir de désavouer toute règle adoptée par le Fono général, ce qui doit cependant être fait dans les 30 jours après que l'Administrateur a envoyé une copie de la règle.

L'administrateur est aidé par un personnel permanent de fonctionnaires, qui forment le Bureau de l'Administrateur des Tokelau, service détaché du Ministère des Affaires étrangères et du Commerce de Nouvelle- Zélande. Le Bureau coordonne les activités du gouvernement du Nouveau-Zélande en ce qui concerne les Tokelau, en particulier l'assistance économique; il fournit des conseils stratégiques d'experts et d'assistance au gouvernement des Tokelau, et apporte également une assistance administrative, une formation aux services publics, développement des structures juridiques et représente le service public pour les Tokelau en Nouvelle-Zélande, en particulier à la communauté résidente Tokelau.

L'administrateur agit officiellement comme un représentant, non pas de la Reine personnellement, mais du gouvernement de Nouvelle-Zélande. L'Administration des Tokelau peut également être annulée par le Parlement de la Nouvelle-Zélande, ou par les règlements pris par le gouverneur général.

Histoire[modifier | modifier le code]

La région de l'Océan Pacifique dans laquelle se trouvent les Tokelau fut déclarée protectorat britannique en 1877, et les îles elles-mêmes entrèrent sous protection britannique en 1889, en étant incorporées dans les Îles Gilbert et Ellice.

En 1925, les Tokelau furent séparées des îles Gilbert et Ellice, devenant une colonie à part entière. Cependant dans les faits, elles étaient administrées par la Nouvelle-Zélande, le gouverneur général de Nouvelle-Zélande nommant directement le gouverneur des îles Tokelau. Le gouverneur général de l'époque, Sir Charles Fergusson, nomma l'année suivante le Haut-commissaire aux Samoas occidentales, Maj Gen Sir George Spafford Richardson, en tant qu'administrateur, avec une délégation des pouvoirs vice-royaux. Cette situation a perduré jusqu'en 1948, quand la souveraineté sur les Tokelau a été officiellement transférée du Royaume-Uni à la Nouvelle-Zélande.

Ces dernières années, les administrateurs ont tendance à être des hauts fonctionnaires, des hommes politiques ou des diplomates de carrière.

Liste des administrateurs des Tokelau (depuis 1926)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]