Adjudant-chef

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Adjudant-chef est un grade de sous-officiers dans de nombreuses armées.

Drapeau de la Belgique Belgique[modifier | modifier le code]

Adjudant-chef des forces armées belges. Ce grade est le premier de la hiérarchie des sous-officiers supérieurs dans les composantes terrestre, aérienne et médicale (de gauche à droite). Dans les composantes terrestre, aérienne et médicale de l'armée belge, le grade d'adjudant-chef est le premier de la hiérarchie des sous-officiers Supérieur, il est ensuite suivi du grade ultime d'Adjudant-Major. L'insigne de grade d'adjudant-chef est, dans la composante terrestre, cinq chevrons appointés vers le haut,soutenu par une molette d'éperon héraldique, fermé par une boucle delta le tout de teinte argentée (gris sur les galons de basse visibilité), et pour les autres composantes, un galon blanc de type « alpha » Appelé "Boucle de Nelson", dans la composante aérienne ainsi que dans la composante médicale)souligné d'un galon 1/2 fois moins large.

Canada[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Grades des Forces canadiennes.

Dans la Force terrestre et la Force aérienne des Forces canadiennes, adjudant-chef est le grade le plus élevé des sous-officiers. Son insigne est les armoiries du Canada. Son équivalent dans la Force maritime est le grade de premier-maître de première classe.

Les militaires qui portent ce grade représentent beaucoup de prestige pour les soldats et servent aussi de mentor pour les officiers juniors. D'ailleurs, l'adjudant-chef fait souvent partie de l'état-major d'un régiment, d'un bataillon ou d'un escadron au même titre que les officiers supérieurs en tant que représentant des membres du rang et de conseiller du commandant. Dans la Force terrestre, il occupe généralement la position de sergent-major régimentaire où il a le rôle d'assistant direct du commandant de l'unité. L'adjudant-chef occupe aussi des positions d'assistant pour des commandants de formations supérieures, de bases, de commandements ou même des Forces canadiennes. Dans ces cas, il est l'assistant direct d'un officier général.


Précédé par
Adjudant-maître
Adjudant-chef
Suivi par
Élève-officier

Selon certaines fonctions, l'insigne peut varier. En effet, des positions clés que peuvent occuper un adjudant-chef ont été particulièrement désignées :

Adjudant-chef de base
Adjudant-chef de formation
Adjudant-chef de commandement
Adjudant-chef des Forces canadiennes

Drapeau de la France France[modifier | modifier le code]

Grades de l'armée française
Marine nationale Armée de terre
Armée de l'air
Gendarmerie nationale
Officiers généraux
Amiral Général d'armée
Vice-amiral d'escadre Général de corps d'armée
Vice-amiral Général de division
Contre-amiral Général de brigade
Officiers supérieurs
Capitaine de vaisseau Colonel
Capitaine de frégate Lieutenant-colonel
Capitaine de corvette Commandant
Officiers subalternes
Lieutenant de vaisseau Capitaine
Enseigne de vaisseau 1 Lieutenant
Enseigne de vaisseau 2 Sous-lieutenant
Aspirant Aspirant
Sous-officiers et officiers mariniers
Major Major
Maître principal Adjudant-chef
Premier maître Adjudant
Maître Sergent-chef / MCH
Second maître Sergent / MDL
Militaires du rang
Quartier maître 1 Caporal-chef / BCH
Quartier maître 2 Caporal / Brigadier
Matelot Soldat / Gendarme Adjoint

Poste créé en 1912 pour améliorer la situation d’un adjudant que l’on n’était pas certain de faire passer sous-lieutenant. Sont alors choisis des adjudants de plus de 10 ans d’ancienneté et de deux ans de grade ayant les qualités pour se voir confier les attributions d’un lieutenant. Certains postes lui sont interdits (secrétaire du colonel, vaguemestre, adjudant de bataillon…). Après 1945, les restrictions disparaissent, le nombre d’adjudants-chefs s’accroît mais repose désormais sur l’obtention de brevets et qualifications.

Actuellement, adjudant-chef est un grade militaire situé entre celui d'adjudant et celui de major. C'est le grade le plus élevé du corps des sous-officiers autres que les majors.

Il peut être chef de service, adjoint d'un chef de section ou chef de section.
Cas particulier : par une survivance historique, l'appellation orale "Mon lieutenant" doit être utilisée lorsqu'elle s'adresse à un Adjudant-chef de Cavalerie.

Insignes de grade :

Adjudant-chef.png armes à pied (armes dites "armes jaunes" : transmissions, génie, Gendarmerie mobile, Garde républicaine[1]…)

Adjudant.png armes à cheval (armes dites "armes blanches" : arme blindée et cavalerie, ALAT, Gendarmerie départementale…)

Adjudant-chef de l'armée de l'air.png armée de l'air française

Drapeau de la France France Grades de
l'Armée de Terre
Military symbol.svg
Précédé par
Adjudant
Adjudant-chef
Army-FRA-OR-09b.svg
Suivi par
Major
Drapeau de la France France Grades de la
Gendarmerie nationale
Military symbol.svg
Précédé par
Adjudant
Adjudant-chef
Adc gd.svg
Adc gm.svg
Adc gr.svg
Adc cstag.svg
Suivi par
Major
  1. Le régiment de cavalerie de la Garde républicaine, bien que constituant la dernière unité montée de l'armée française, n’est pas considérée comme partie des « armes à cheval », mais des « armes à pied » (à l'instar des deux régiments d'infanterie)

Drapeau de la Suisse Suisse[modifier | modifier le code]

Insigne du grade d'adjudant-chef de l'armée suisse

Le grade d'adjudant-chef est, dans l'armée Suisse, le plus haut grade des sous-officiers supérieurs. Il est généralement réservé aux aides de conduite des commandants de grandes unités (FOAP, brigade, région territoriale).

Ce grade se situe immédiatement au-dessus du grade d'adjudant-major et au-dessous de celui de lieutenant.