Adiantum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Adiantum est un genre d'environ 200 espèces de fougères de la famille Pteridaceae. Le nom de ce genre vient du grec, en signifiant « non humide », ce qui fait allusion à la capacité des frondes de laisser couler l'eau sans être mouillées[1].

Elles ont une apparence caractéristique, avec des stipes et des rachis sombres, souvent noirs et le tissu de feuille d'un vert brillant souvent délicatement découpé. Les sores sont portés près des bords et recouverts par les replis de tissu de feuille qui ressemblent à de l'indusie. Le dimorphisme entre les frondes stériles et les frondes fertiles est généralement peu marqué.

Elles préfèrent généralement les emplacements riches en humus, moites, bien égouttés, allant des sols bas alluviaux aux murs de roche verticaux. Beaucoup d'espèces sont surtout connues pour pousser sur les parois de roche autour des cascades et des zones où suinte l'eau.

La plus grande diversité d'espèces se rencontre dans les Andes en Amérique du Sud. Une assez grande diversité se trouve aussi en Asie orientale, avec près de 40 espèces en Chine.

Deux espèces sont communément natives dans l'Est des États-Unis, et l'une d'elle est commune en Europe occidentale. L'Adiante pédalée (Adiantum pedatum) est une espèce typiquement américaine, avec une forme de fronde extrêmement caractéristique et une fronde bifurcante qui rayonne des folioles sur un côté seulement (voir la photo). Elle pousse de l'Amérique du Nord subarctique jusque tout au sud aux États-Unis. L'autre espèce américaine, qui pousse aussi en Europe, est le Capillaire de Montpellier (Adiantum capillus-veneris). Cette fougère est strictement une espèce du sud aux États-Unis et, en Europe, est confinée aux franges douces et humides de l'Atlantique, y compris l'Ouest des Îles britanniques. Une espèce dans l'Ouest des États-Unis, spécialement en Californie, est Adiantum jordanii.

Il y a en Nouvelle-Zélande une riche flore d'Adiantum avec trois espèces endémiques (Adiantum cunninghamii, Adiantum viridescens et Adiantum fulvum) avec au total dix espèces enregistrées. Beaucoup d'entre celles-ci sont communes surtout dans l'Ouest et dans le Sud des îles.

Un grand nombre d'espèces sont cultivées pour le commerce horticole, y compris les deux espèces mentionnées, aussi bien qu'un certain nombre d'espèces tropicales, y compris Adiantum raddianum et Adiantum peruvianum.

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Claude Rameau, Dominique Mansion, Gérard Dumé et C. Gauberville, Flore forestière française : guide écologique illustré, t. 3 : Région méditerranéenne, Institut pour le développement forestier - CNPPF,‎ avril 2008, 2434 p. (ISBN 978 2 9047 1093 0[à vérifier : isbn invalide] et 9 782907 740930[à vérifier : isbn invalide]), p. 191

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :