Adharma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Adharma est un mot sanskrit utilisé sur le sous-continent indien.


Dans l'hindouisme[modifier | modifier le code]

Dans l'hindouisme, adharma est le contraire de dharma, terme à sens mutilple qui signifie entre autres la foi et aussi le devoir[1]. Ainsi adharma peut se traduire par: le mal, le vice. Lorsque dans l'aventure épique et métaphorique de la Bhagavad Gita, Krishna vient exhorter les cinq frères de la famille des Pandavas à combattre le mal pour que la loi du dharma c'est-à-dire de la foi, le devoir règnent plutôt que le chaos et les démons.

Dans le jaïnisme[modifier | modifier le code]

L'Adharma est un terme dans le jaïnisme qui a deux significations. Il veut dire: mauvaise foi, fausse croyance; il est alors le contraire du dharma: la foi, la religion sur le sous-continent indien, et rejoint là le sens commun de adharma, valable aussi dans l'hindouisme. Son deuxième sens est en rapport avec les substances existantes dans l'univers: les dravyas. Adharma est le principe d'immobilité qui touche les Êtres et les choses[2]. Le terme de adharmastikaya est aussi utilisé dans cette utilisation du mot.


Références[modifier | modifier le code]

  1. The A to Z of Hinduism, par B.M. Sullivan, publié par Vision Books, page 20, ISBN 8170945216
  2. Jainism The World of Conquerors, par Natubhai Shah, aux éditions Motilal Banarsidass Publishers, volume II, page 277, ISBN 812081939X