Adamsite (arme chimique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Adamsite.
Adamsite
(10-Chloro-5,10-dihydrophénarsazinine)
Formule et structure
Formule et structure
Identification
DCI Dibenzo-1-chloro-1,4-arsenine
Synonymes

10-Chloro-5H-phenarsazinine
Diphenylaminechlorarsine

No CAS 578-94-9
No EINECS 209-433-1
PubChem 11362
SMILES
InChI
Apparence cristaux jaunes à verts
Propriétés chimiques
Formule brute C12H9AsClN
Masse molaire[1] 277,581 ± 0,012 g/mol
C 51,92 %, H 3,27 %, As 26,99 %, Cl 12,77 %, N 5,05 %,
276.963948417 g mol-1
Propriétés physiques
fusion 195 °C
Solubilité 0.064 g dm-3
Précautions
Directive 67/548/EEC
Très toxique
T+
Dangereux pour l’environnement
N

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L' Adamsite ou Agent DM (diphénylaminechlorarsine) est un produit chimique toxique, issu de la chimie organique classé dans les produits organoarséniés qui a été utilisé comme arme chimique (gaz de combat), connu comme "agent vomitif" qui passant au travers des premiers masques à gaz forcait les soldats à retirer leur masque et à ainsi respirer d'autres gaz toxiques ou à être en état d'incapacité à se battre[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce produit a été synthétisé pour la première fois en Allemagne par Heinrich Otto Wieland (en 1915), mais indépendamment développé par le chimiste américain Roger Adams (qui lui a laissé son nom) à l'Université de l'Illinois, en 1918.

L'agent de DM a été produite et stockée par les Américains en grande quantité à la fin de Première Guerre mondiale, mais jamais déployé sur le champ de bataille. Il a été, cependant, utilisé contre la Bonus Army alors qu'elle manifestait à Washington DC, au printemps et durant l'été 1932, où elle aurait causé des blessures graves et la mort de plusieurs enfants qui accompagnaient leurs parents dans les manifestations.

Description[modifier | modifier le code]

Le DM est un gaz inodore issu de cristaux qui se dégradent dans l'air avec un très faible pression de vapeur[3].
La couleur des cristaux varie du jaune vif au vert foncé selon leur pureté[3].

Le DM est facilement soluble dans certains solvants organiques (par exemple, acétone, dichlorométhane), mais presque insoluble dans l'eau[3];
Sa vapeur apparait comme une fumée jaune canari[3]

L'Adamsite était habituellement dispersé comme aérosol (via un explosif) ciblant les voies respiratoires supérieures comme principal site d'action. Ses effets sont semblables à ceux causés d'autres agents dits de lutte antiémeute typiques (ex : CS), mais son action est plus lente, et plus durable (souvent de plusieurs heures), après un temps de latence correspondant à une période d'irritation (5-10 minutes) des yeux, des poumons et des muqueuses, suivie de maux de tête et de nausées violentes et persistantes (vomissements répétés)[2].

L'agent DM est maintenant considéré comme obsolète, même comme agents de lutte « anti-émeute » où il a été remplacé par le CS moins dangereusement toxique et plus rapidement efficace.

La première utilisation sur champ de bataille s'est faire avec des « "bougies" d'adamsite » ("Adamsite candles") ; grands tubes métalliques contenant un mélange pyrotechnique à combustion lente produisant une fumée d'Adamsite dérivant avec le vent vers l'ennemi.

La Corée du Nord a été accusée en 2003 de produire secrètement de l'Adamsite dans son complexe chimique de Aoji-ri, pour le stocker comme arme chimique[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a et b Committee on Review and Evaluation of the Army Non-Stockpile Chemical Materiel Disposal Program, U.S. National Research Council. Disposal of Chemical Agent Identification Sets, (Google Books), p. 15, National Academies Press, 1999, (ISBN 0-309-06879-7).
  3. a, b, c et d Adamsite (DM) Vomiting Agent. National Institute for Occupational Safety and Health. August 22, 2008. Retrieved December 22, 2008.
  4. Chemical Agents: Adamsite. Nuclear Threat Initiative (NTI). March 2003.