Adam Yauch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir MCA

Adam Yauch

Description de cette image, également commentée ci-après

Adam Yauch en 2007.

Informations générales
Surnom MCA
Nathanial Hörnblowér
Nom de naissance Adam Nathaniel Yauch
Naissance 5 août 1964
Brooklyn, New York, États-Unis
Décès 4 mai 2012 (à 47 ans)
Brooklyn, New York, États-Unis[1]
Activité principale Rappeur, musicien, réalisateur
Genre musical Hip-hop, punk rock, rap rock
Instruments Rap, chant, Guitare basse, clavier
Années actives 1979-2012
Labels Def Jam
Grand Royal
Capitol
Site officiel www.beastieboys.com

Adam Nathaniel Yauch (IPA /jaʊk/ ; 5 août 1964 — 4 mai 2012[2]) était un rappeur et réalisateur américain. Mieux connu en tant que membre du trio de hip-hop Beastie Boys, qui a pour la première fois débuté à New York, en 1979, il produisait fréquemment sous son nom de scène, MCA, et travaillait souvent sous le pseudonyme de Nathanial Hörnblowér.

Yauch a lancé Oscilloscope Laboratories, une société de production cinématographique, localisée à New York. En tant que bouddhiste[3], il s'est particulièrement engagé dans le mouvement d'indépendance tibétain et a organisé le Tibetan Freedom Concert en faveur de ce mouvement.

Biographie[modifier | modifier le code]

Yauch est né à Brooklyn, New York, États-Unis, fils unique de Frances, une assistante sociale, et Noel Yauch, qui était peintre et architecte[4]. Son père était de confession catholique et sa mère juive, mais Adam a grandi et a été éduqué dans la non-croyance[5],[6].

Yauch est diplômé de l'Université Edward R. Murrow de Brooklyn. À l'université, il apprend de lui-même à jouer de la basse[7]. Yauch lance les Beastie Boys avec John Berry, Kate Schellenbach et Michael Diamond[8]. Le groupe joue son premier spectacle pour les 17 ans d'Adam Yauch.

Carrière[modifier | modifier le code]

Lorsqu'Adam était âgé de 22 ans, les Beastie Boys, désormais devenu un trio de hip-hop, commercialisent leur premier album intitulé Licensed to Ill, un album distribué par Def Jam Records. Sous le pseudonyme de "Nathanial Hörnblowér", Yauch réalise la plupart des clips vidéo des Beastie Boys[9],[10].

En 2002, Yauch fonde son propre studio d'enregistrement nommé Oscilloscope Laboratories localisé à New York. Il débute sa carrière dans sa compagnie de distribution de films indépendants nommée Oscilloscope Pictures[11]. Yauch réalise un film, intitulé Awesome; I Fuckin' Shot That!, sur la tournée des Beastie Boys en 2006. En 2008, il réalise également un film intitulé Gunnin' For That #1 Spot. Yauch réalise Build a Nation, l'album comeback du groupe hardcore/punk Bad Brains. Oscilloscope Laboratories a distribué les toutes premières réalisations d'Adam Yauch ainsi que d'autres films tels que Wendy et Lucy (2008) de Kelly Reichardt et The Messenger (2009) d'Oren Moverman[12] mais aussi des films français comme L'Épine dans le cœur de Michel Gondry ou Happy few de Antony Cordier (sorti sous le titre Four Lovers).

Les Beastie Boys ont vendu plus de 40 millions d'albums dans le monde en 2010[9]. En avril 2012, le groupe est nominé au Rock and Roll Hall of Fame. Yauch en fait également partie malgré son absence liée à la maladie[7]. Ses partenaires de groupe lisent une lettre à son nom, qu'ils avaient rédigé, face au public[13].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Yauch était bouddhiste pratiquant[3]. Il s'est particulièrement investi dans le mouvement d'indépendance tibétain. Il crée le Milarepa Fund, un mouvement à but non-lucratif pour l'indépendance tibétaine, et organise des concerts en faveur de ce mouvement, incluant le Tibetan Freedom Concert[7],[12],[14]. Lui et sa femme, Dechen Wangdu, ont eu ensemble une fille, Tenzin Losel, le 31 mai 1998[7],[15],[16].

Maladie et mort[modifier | modifier le code]

En 2009, Yauch est diagnostiqué et soigné d'un cancer des glandes salivaires, retardant ainsi le spectacle Hot Sauce Committee Part Two et les tournées à venir[17]. Il était dans l'incapacité d'apparaître dans le clip vidéo de l'album[7],[12]. Yauch devient végan sous la recommandation de ses docteurs Tibétains[18].

Peu après que ses deux comparses assurent à la presse qu'il parviendrait à guérir[19], Yauch meurt à l'âge de 47 ans le 4 mai 2012[1],[20]. La cause directe de sa mort est indéterminée mais vraisemblablement liée à son cancer des glandes salivaires[21],[22].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Beastie Boys Co-Founder Adam Yauch Dead at 47 », Rolling Stone,‎ 4 May 2012 (consulté le 4 mai 2012)
  2. (en) « The Independent - Beastie Boys' MCA Adam Yauch », sur The Independant,‎ 4 mai 2012 (consulté le 4 mai 2012)
  3. a et b (en) David Van Biema et Jeanne McDowell, « Buddhism in American », sur Time Magazine,‎ 13 octobre 1997
  4. (en) T. Rees Shapiro, « Adam Yauch dies; Beastie Boys rapper was 47 », The Washington Post,‎ 4 mai 2012
  5. (en) By Anthony DeCurtis, « Adam Yauch on His Spiritual Journey: 'I Don't Care If Somebody Makes Fun of Me' | Music News », sur Rolling Stone,‎ 28 mai 1998 (consulté le 5 mai 2012)
  6. (en) Joan Anderman, « From Beastie Boy to a man of the spirit », Boston Globe,‎ 26 août 1998 (consulté le 5 mai 2012)
  7. a, b, c, d et e (en) Madison Gray, « Adam Yauch, MCA of the Beastie Boys, Dies After Cancer Complications », sur Entertainment.time.com (consulté le 4 mai 2012)
  8. (en) « Beastie Boys' Adam Yauch dies at age 47 », sur Content.usatoday.com (consulté le 5 mai 2012)
  9. a et b (en) « Adam Yauch of the Beastie Boys dies at 47 », sur Boston.com,‎ 2 mai 2008 (consulté le 4 mai 2012)
  10. (en) « Nathanial Hornblower bio », sur oscilloscope.net (consulté le 5 mai 2012)
  11. (en) Melena Ryzik, « Offstage, a Beastie Boy Enters the World of Independent Film », sur The New York Times,‎ 8 septembre 2008 (consulté le 4 mai 2012)
  12. a, b et c (en) Rafer Guzman, « Beastie Boys rapper Adam Yauch dead at 47 », sur Newsday.com (consulté le 4 mai 2012)
  13. (en) By WENN.com, « Yauch misses Hall of Fame ceremony | Music | Entertainment | London Free Press », sur Lfpress.com (consulté le 4 mai 2012)
  14. (en) « Tibet supporter Yauch of Beastie Boys fights with cancer », sur www.phayul.com,‎ 21 juillet 2009 (consulté le 4 mai 2012)
  15. « Les Beastie ont perdu leur Boys », sur Paris Match (consulté le 5 mai 2012)
  16. (en) « Adam Yauch Dead: Beastie Boys' MCA Dies After Battling Cancer », sur The Huffington Post,‎ 4 mai 2012 (consulté le 4 mai 2012)
  17. (en) Katherine Thomson, « Beastie Boy Adam Yauch has 'very treatable' cancer », sur Associated Press,‎ 20 juillet 2009 (consulté le 11 janvier 2012)
  18. (en) « Beastie Boy 'hopeful' over cancer », sur BBC News,‎ 8 octobre 2009
  19. (en) « Beastie Boys' Adam Yauch cancer update: 'Treatment is going well' », sur Uncut.co.uk (consulté en mai 2012)
  20. (en) « R.I.P. Adam Yauch of the Beastie Boys », sur Pitchfork Media
  21. (en) By Jim HarringtonOakland Tribune, « Adam Yauch, member of groundbreaking hip-hop band Beastie Boys, dies at age 47 – San Jose Mercury News », sur Mercurynews.com (consulté le 5 mai 2012)
  22. lexpress.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]