Adam Jones (baseball)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Adam Jones, Adam (homonymie) et Jones.
Pix.gif Adam Jones Baseball pictogram.svg
Oriole Adam Jones.jpg
Orioles de Baltimore - No  10
Voltigeur de centre
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
14 juillet 2006
Statistiques de joueur (2006-2013)
Moyenne au bâton ,279
Circuits 140
Points produits 481
Équipes

Adam La Marque Jones (né le 1er août 1985 à San Diego, Californie, États-Unis) est le voltigeur de centre des Orioles de Baltimore de la Ligue majeure de baseball.

Jones a remporté trois fois le Gant doré pour son excellence en défensive au champ extérieur, a reçu deux Bâtons d'argent pour ses performances offensives, et participé au match des étoiles à 4 reprises.

Carrière[modifier | modifier le code]

Mariners de Seattle[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires à la Morse High School de San Diego (Californie), Adam Jones est drafté le 3 juin 2003 par les Mariners de Seattle au premier tour de sélection (37e choix)[1]. Il perçoit un bonus de 925 000 dollars à la signature de son premier contrat professionnel le 18 juillet 2003. Jones passe trois saisons en Ligues mineures avant d'effectuer ses débuts en Ligue majeure le 14 juillet 2006. Il débute sa carrière au plus haut niveau avec zéro sur douze au bâton. Jones met fin à cette série en frappant son premier coup sûr en Ligue majeure le 18 juillet[2] .

Orioles de Baltimore[modifier | modifier le code]

Adam Jones (à droite) pose avec son 3e Gant doré, remporté en 2013.

Le 8 février 2008, les Mariners obtiennent des Orioles de Baltimore le lanceur gaucher Érik Bédard en retour de Jones, des lanceurs gauchers George Sherrill et Tony Butler et des lanceurs droitiers Kam Mickolio et Chris Tillman[3].

Jones obtient à Baltimore la chance de jouer sur une base régulière pour la première fois et totalise 57 points produits en 132 parties en 2008.

Il honore sa première sélection au match des étoiles en juillet 2009 avant de se blesser en août. Jones ne dispute pas la fin de saison, mais reçoit tout de même un Gant doré le 10 novembre 2009 pour récompenser ses prestations en défense sur l'ensemble de la saison. Il complète sa deuxième année à Baltimore avec 19 coups de circuit et 70 points produits en 119 parties jouées.

En 2010, Jones affiche sa meilleure moyenne au bâton (,284) jusque là en carrière et son plus grand nombre de coups sûrs (165), le tout en 149 parties jouées. Il claque 19 circuits et fait marquer 69 points.

En 2011, il maintient une moyenne au bâton de ,280. Avec 25 circuits et 83 points produits, il établit deux records personnels.

Il dispute chacun des 162 matchs des Orioles en 2012 et aide le club à se qualifier pour les séries éliminatoires pour une première fois en 15 ans. Invité au match d'étoiles, Jones prend au terme de la saison régulière le 6e rang au vote désignant le joueur par excellence de la saison dans la Ligue américaine[4]. Il frappe 32 circuits, produit 82 points, en marque 100, affiche sa meilleure moyenne de puissance (,505) et sa meilleure moyenne au bâton (,287) en une année, puis son excellence en défensive est soulignée par un second Gant doré. Ses débuts en éliminatoires sont cependant décevants avec seulement deux coups sûrs en 26 présences au bâton pour une risible moyenne au bâton de ,077.

En 2013, Jones reçoit son 3e Gant doré et, pour la première fois, voit son excellence offensive récompensée par un Bâton d'argent. Encore considéré au titre de joueur de l'année dans la Ligue américaine, il prend cette fois le 13e rang du vote[5]. Pour la première fois, il franchit les 100 points produits en une année : il en récolte 108 en 160 parties jouées. Il marque 100 points, frappe un nouveau record personnel de 33 circuits, et présente une moyenne au bâton de ,285 et une moyenne de puissance de ,493.

Il est en 2014 l'un des 3 joueurs des Orioles, avec Matt Wieters et Nelson Cruz, voté sur l'alignement de départ de l'équipe de la Ligue américaine au match des étoiles[6].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de frappeur en saison régulière[7]
Saison Équipe G AB R H 2B 3B HR RBI SB BA
2006 Seattle 32 74 6 16 4 0 1 8 3 0,216
2007 Seattle 41 65 16 16 2 1 2 4 2 0,246
2008 Baltimore 132 477 61 129 21 7 9 57 10 0,270
2009 Baltimore 119 473 83 131 22 3 19 70 10 0,277
2010 Baltimore 149 581 76 165 25 5 19 69 7 0,284
Totaux 473 1670 242 457 74 16 50 208 32 0,274

Note: G = Matches joués; AB = Passages au bâton; R = Points; H = Coups sûrs; 2B = Doubles;
3B = Triples; HR = Coup de circuit; RBI = Points produits; SB = buts volés; BA = Moyenne au bâton

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 1st Round of the 2003 MLB June Amateur Draft », sur baseball-reference.com.
  2. (en) Fiche d'Adam Jones - « bio » sur le site officiel de la MLB.
  3. (en) « O's receive Jones », le 8 février 2008, sur le site officiel des Orioles de Baltimore.
  4. (en) 2012 AL MVP Voting, baseball-reference.com.
  5. (en) 2013 AL MVP Voting, baseball-reference.com.
  6. (en) 2014 All-Star Game rosters, MLB.com, 13 juillet 2014.
  7. (en) Statistiques d'Adam Jones en Ligue majeure sur baseball-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]