Adalbert Stifter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Adalbert Stifter

alt=Description de l'image Adalbert_Stifter.jpg.
Activités Écrivain, artiste-peintre.
Naissance 23 octobre 1805
Oberplan, en Bohême.
Décès 28 janvier 1868 (à 62 ans)
Linz, par suicide.
Langue d'écriture Allemand
Mouvement Biedermeier

Adalbert Stifter, né le 23 octobre 1805 à Oberplan en Bohême et mort le 28 janvier 1868 à Linz, est un écrivain, peintre et professeur autrichien.

Grand admirateur de Johann Wolfgang von Goethe, il s'imprègne de son style pour forger un néo-classicisme allemand d'une grande pureté, devenant ainsi l'une des figures de proue du Biedermeier. C'est pourtant cette réputation que l'écrivain autrichien Thomas Bernhard s'applique à détruire méticuleusement pendant plus de dix pages dans Maîtres anciens (1985) : "Stifter est un bavard insupportable, il a un style mal fichu et, ce qui est le plus condamnable, un style négligé, et il est, par dessus le marché, l'auteur en vérité le plus ennuyeux et le plus hypocrite qu'il y ait dans la littérature allemande. La prose de Stifter, qui est réputée précise et concise, est en réalité vague, impuissante et irresponsable, et d'une sentimentalité petite-bourgeoise et d'une lourdeur petite-bourgeoise telles qu' (...) on en a l'estomac retourné" (éd. "Folio", p. 62).

Stifter se suicide à Linz en 1868 en se tranchant la gorge au moyen d'un rasoir.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Das alte Siegel (Le Cachet, 1844)
  • Studien (6 vol. 1844-1850)
    • Der Kondor (Le Condor)
    • Feldblumen (Fleurs des champs)
    • Das Heidedorf (Le Village de la lande)
    • Brigitta
    • Der Hagestolz (L'Homme sans postérité)
    • Der Bergkristall (Cristal de roche)
    • Der Hochwald (Les Grands Bois)
    • Abdias
    • Der Waldgänger
  • Bunte Steine (2 vols., Roches multicolores, 1853)
  • Der Nachsommer (L'Été de la Saint-Martin, ou L'Arrière-saison) (1857)
  • Witiko (3 vol., 1865-1867)
  • Die Mappe meines Urgrossvaters (Les Cartons de mon arrière-grand-père)
  • Erzählungen (1869)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :