Adalbert Ier de Toscane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Adalbert Ier.

Adalbert Ier (c. 820 - 886[1]) est marquis de Toscane et comte de Corse autour de 847.

Biographie[modifier | modifier le code]

Adalbert Ier est le fils du Marquis Boniface II, qui a été déchu de ses fiefs par l'empereur Lothaire Ier; il succède à Aganus. Son règne est long et rempli de succès.

Dans le conflit pour le Royaume d'Italie, il choisit de soutenir Carloman, roi de Bavière, contre Charles le Chauve, roi de France, malgré le soutien du pape à ce dernier. Voyant l'Église persister dans cette interférence, Adalbert marche avec son armée sur Rome en 878, force le pape Jean VIII à se réfugier dans la basilique Saint-Pierre et oblige les romains à jurer fidélité à Carloman. L'excommunication de Jean VIII n'y fit rien[2].

Il meurt en 884 ou, plus probablement en 886, et son fils Adalbert II lui succède.

Adalbert Ier contracte deux union la première avec une certaine Anonsuara d'origine inconnue la seconde avec Rothilde fille de Guy Ier de Spolète dont:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Chris Wickham, Early Medieval Italy: Central Power and Local Society 400-1000, Ann Arbor, University of Michigan Press,‎ 1990 (ISBN 978-0-472-08099-1, LCCN 89032476), p. 59
  2. Rose, Hugh James [1853] (1857). A New General Biographical Dictionary, London: B. Fellowes et al.

Sources de traduction[modifier | modifier le code]