Adaizan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Adai (ou Adaizan, Adaizi, Adaise, Adahi, Adaes, Adees, Atayos
Pays États-Unis
Région Louisiane, Texas
Classification par famille
Adai

Adai (ou Adaizan, Adaizi, Adaise, Adahi, Adaes, Adees, Atayos) est le nom d'un peuple et d'une langue amérindiens de l'Est de la Louisiane.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Adai sont parmi les premiers peuples d'Amérique du Nord à rentrer en contact avec les Européens. En 1530, Cabeza de Vaca les appelle Atayos, terme repris plus tard par les explorateurs français[1]. Les espagnols établissent, en 1715, une mission des Adayes, à 40 miles à l'Ouest de Natchitoches, près de Lac Macdon[1]. 14 familles Adai déménagent en 1792 au Sud-Ouest du Texas; 100 personnes restent en Louisiane autour 1800, mais ils ne restent que 30 individus en 1820[1].

Langue[modifier | modifier le code]

La langue Adai est connue grâce à une liste de 275 mots établie par John Sibley autour de 1804[1]. La langue adai est un isolat, c'est-à-dire une langue sans lien de parenté avec aucune autre. Une hypothèse a été formulée sur un lien avec les langues caddoanes[2] par Gatschet, mais Powell trouve les ressemblances peu convaincantes et le consensus scientifique est que les langues ne sont pas apparentées[1]. Cette langue est aujourd'hui éteinte.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • William C Sturtevant, Handbook of North American Indians,‎ 2001 (lire en ligne)
  • Marianne Mithun, The Languages of Native North America, Cambridge University Press,‎ 1999 (ISBN 0 521 23228 7)}

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Mithun 1999, p. 326
  2. Sturtevant 2001, p. 84

Voir aussi[modifier | modifier le code]