Ada María Elflein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ada Elflein

Ada María Elflein (Buenos Aires, 22 février 1880- ibidem, 24 juillet 1919) était une poétesse, chroniqueuse, traductrice, féministe et professeur argentine.

Elle commence sa carrière littéraire avec des romans pour les enfants. Grâce à son travail comme journaliste, elle est nommée membre de l'Académie Nationale du Journalisme (La Academia Nacional de Periodismo)[1].

Beaucoup d'écoles, bibliothèques et rues portent son nom.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Leyendas argentinas, 1906.
  • Del Pasado, 1910.
  • Cuentos de la Argentina, 1911. Geshichten aus Argentinien, publié en allemand, sa langue maternelle.
  • Tierra Santa, 1912.
  • Paisajes cordilleranos, 1917.
  • La Partida, 1918.
  • Por Campos históricos, 1926. Posthume.
  • De Tierra adentro, 1961. Posthume.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. http://www.academiaperiodismo.org.ar/sillones/Adamaria.htm Ada María Elflein Schwartz sur academiaperiodismo.org.ar