Action Police CFTC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le syndicat Action Police CFTC est un syndicat de la police nationale française.

Anciennement Syndicat CFTC de la Police nationale, il a été renommé « Action Police CFTC » en mars 2005 par ses dirigeants de l'époque dont Michel Thooris et Jean-Christophe Carme.

Le syndicat a obtenu 1,40 % soit 1084 voix aux élections professionnelles de novembre 2006 au sein de la Police nationale chez les gradés et gardiens de la paix. Il est arrivé en 3e position dans le corps des officiers de police. Ce score ne lui permet pas d'être représenté à la Commission administrative paritaire nationale.

Controverse avec la CFTC[modifier | modifier le code]

En 2006, alors qu'une mesure de destitution des dirigeants d'Action Police était en cours, Jean-Christophe Carme et Michel Thooris ont cherché à se retirer avec le syndicat de la confédération CFTC suite à plusieurs mois de mise sous tutelle pour propos incompatibles avec la liberté syndicale et avec les valeurs de la CFTC.

Dans un communiqué publié lundi 5 juin 2006, le syndicat policier déclarait par la voix de Michel Thooris, considérer qu'en aucune façon la Ligue de défense juive (LDJ) et le Bétar n'étaient source de troubles à l'ordre public, précisant que « ces associations accomplissent une mission de service public en défendant les personnes et les biens »[1].


Le syndicat a été rattaché à la Fédération des fonctionnaires et des agents de l'État (FAÉ). De nouveaux responsables ont été nommés par la CFTC. Le nouveau président, Frédéric Vidal, est également le président de la fédération du Centre national des indépendants et paysans (CNI) du Pas-de-Calais[2]. Au poste de secrétaire général, la CFTC nomme Frédéric Chochois et au poste de secrétaire général adjoint Georges Le Garrec, ancien secrétaire national de la Fédération professionnelle indépendante de la police[3].

Le Syndicat CFTC Police n'est pas reconnu par le Ministère de l'Intérieur, Frédéric Vidal a saisi la HALDE pour discrimination syndicale.[réf. nécessaire]

Le conflit entre Action Police et la CFTC est porté devant la Cour de Cassation de Paris.[réf. nécessaire]

En 2009, les anciens militants d'Action Police CFTC ont rejoint le syndicat France Police en vue des élections professionnelles 2010.[réf. nécessaire]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le syndicat policier « Action Police CFTC » soutient que la Ligue de défense juive et le Betar « accomplissent une mission de service public », Observatoire du Communautarisme. communautarisme.net
  2. Site du CNI
  3. SOMMAIRE DES COMPTES RENDUS D'AUDITIONS DU 23 MARS 1999 AU 31 MARS 1999