Actaea racemosa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Actaea racemosa (Cimicifuga racemosa ou actée à grappe) est une espèce d'Actaea du genre botanique de la famille des Ranunculaceae. Elle est également rangée selon certains botanistes dans le genre Cimicifuga. C'est l’espèce américaine le plus souvent cultivée d'Actaea.

La plante en fleur

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce pousse dans les plaines de l’est de l’Amérique du Nord.

Description[modifier | modifier le code]

Cette espèce, qui fleurit en juillet, a des feuilles bi- ou triternées.

Son inflorescence odorante de couleur blanche, peu ramifiée et légèrement penchée atteint 2 m de haut.

Cette espèce, qui supporte le mieux la sécheresse estivale, était utilisée par les Amérindiens pour faciliter les accouchements et combattre la dysménorrhée. Il a été montré récemment qu’elle contient une substance à effet œstrogène. Elle est actuellement incluse dans diverses préparations utilisées pour combattre les symptômes de la ménopause[1].

Homéopathie[modifier | modifier le code]

Indications[modifier | modifier le code]

Black cohosh 2.jpg

Sa racine contient des glucosides aux effets proches de ceux des œstrogènes : actéine, cimicifucoside, ainsi qu'une isoflavone, la formononétine.

  • gynécologie :
    • syndromes prémenstruels (avec douleurs mammaires et lourdeur pelvienne),
    • syndromes intermenstruels (saignements),
    • troubles des règles (abondantes et irrégulières),
    • céphalées cataméniales (maux de tête d'origine nerveuse, en particulier avant les règles et durant la ménopause),
    • régulation des contractions en fin de grossesse[2] ;
  • traumatologie :
    • torticolis,
    • douleurs rhumatismales au dos et aux cervicales en position debout, névralgie,
    • tendinite du tendon d'Achille,
    • sciatique, particulièrement du côté gauche; douleurs irradiant du dos jusque dans les jambes,
    • muscles douloureux après un exercice intensif ;
  • insomnie et trouble de comportement, dépression, claustrophobie.

Associations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Harald M : Non-hormonal treatment of menopausal symptoms with Cimicifuga racemosa – is it evidence-based ? 13th World Congress on Menopause (Rome) : 8 – 11 juin 2011
  2. Gérard Chenuet et al., Phytothérapie : la santé par les plantes, Vidal - Sélection du reader's digest,‎ 2007, 320 p. (ISBN 978-2-7098-1851-3)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :