Actéon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Actéon (homonymie).
Actéon dévoré par ses chiens, v. 480-470 av. J.-C., Musée national archéologique d'Athènes

Dans la mythologie grecque, Actéon (en grec ancien Ἀκταίων / Aktaíôn) est un célèbre chasseur.

Résumé de la métamorphose[modifier | modifier le code]

Fils du dieu mineur Aristée qui est le fils d’Apollon, et de la fille de Cadmos, Autonoé, il est élevé par le centaure Chiron et devient un chasseur très habile. Selon la version la plus populaire, il surprend un jour, au cours d’une chasse, la déesse Artémis prenant son bain. Furieuse, elle le transforme en cerf. Impuissant, Actéon meurt déchiré par ses propres chiens qui ne le reconnaissent pas et sont rendus fous de rage par la déesse.

  • Diodore mentionne d'autres raisons au courroux de la déesse : Actéon aurait commis un sacrilège dans son temple ou se serait vanté d'être plus habile qu'elle à la chasse. Cette dernière explication est déjà donnée par Euripide dans ses Bacchantes.

Le pseudo-Apollodore rapporte aussi une tradition minoritaire qu’il attribue à Acousilaos, selon laquelle Actéon est métamorphosé par Zeus pour avoir poursuivi Sémélé (princesse thébaine mère de Dionysos) de ses assiduités.

Pausanias (IX, 38, 5) rapporte qu'il faisait l'objet d'un culte héroïque dans la cité d'Orchomène (Béotie).

Évocations artistiques[modifier | modifier le code]

Diane sortant du bain, par Boucher (1742)

Dès l'Antiquité, la surprise d'Artémis, déesse de la chasse, au bain et la métamorphose d'Actéon sont un sujet favori des peintres et des sculpteurs. Pausanias (X, 30, 5) évoque ainsi une peinture de Polygnote (Ve siècle av. J.-C.) à ce sujet. Dans son célèbre tableau Diane sortant du bain (voir ci-contre), Boucher choisit de faire simplement allusion à cet épisode célèbre : alors que la déesse nue sort de l'eau, l'un de ses chiens flaire la présence d'un intrus — ce sera Actéon. Parmi les représentations célèbres de ce moment, on peut citer :

Sources anciennes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Casanova-Robin, Hélène, Diane et Actéon. Éclats et reflets d'un mythe à la Renaissance et à l'âge baroque, Paris, Honoré Champion, 2003.
  • Kelen, Jacqueline, La Déesse nue, Paris, Seuil, 2000.
  • Klosssowski, P., Le Bain de Diane, Paris, Pauvert, 1956.
  • (en) Nagy, Gregory, « On the Death of Acteon », HSCP, 1978, p. 277.
  • (en) Schlam, C. C., « Diana and Acteon: Metamorphoses of a Myth », Classical Antiquity, III, Berkeley, 1984, p. 82-110.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :