Acratocnus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Acratocnus est un genre éteint de paresseux terrestre dont les restes ont été trouvés à Cuba, Hispaniola et Porto Rico. Ils vivaient à la surface du sol alors que les espèces actuelles de paresseux vivent dans les arbres.

Description[modifier | modifier le code]

Les espèces d’Acratocnus pesaient entre 25 et 65 kg et étaient ainsi beaucoup plus grandes que les espèces actuelles de paresseux, telles que Choloepus et Bradypus, qui n’excèdent pas 9 kg. Les diverses espèces d’Acratocnus sont considérées comme semi-arboricoles à cause de leur relative petite taille et de leurs grandes griffes.

Classification[modifier | modifier le code]

Comme tous les paresseux des Caraïbes, Acratocnus est un membre de la famille des Megalonychidae, dont le seul genre existant de nos jour est Choloepus.

Habitat[modifier | modifier le code]

Les espèces d’Acratocnus ont été découvertes dans les îles de Porto Rico, Cuba et Hispaniola. Elles habitaient dans les forêts des régions montagneuses. Le paresseux terrestre de Porto Rico, Acratocnus odontrigonus, est connu grâce à des fouilles de grottes. Ces découvertes ont été peu documentées.

Extinction[modifier | modifier le code]

Comme dans de nombreux cas de fossiles de paresseux, l’Acratocnus n’a pas été daté de façon précise[1]. On pense que les espèces d’Acratocnus de Porto Rico et d’Hispaniola ont survécu pendant le Pléistocène supérieur mais ont disparu lors de l’Holocène. Le Megalocnus rodens de Cuba semble avoir vécu jusqu’à 6 000 ans avant Jésus Christ et le dernier survivant des paresseux terrestres des Antilles, Neocnus comes, qui vivait à Hispaniola, a survécu jusqu’il y a –5000 a.v J-C., d’après les datations au carbone 14. Les causes de leur disparition semblent être les changements climatiques et la chasse par l’homme.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon Rega, McFarlane, Lundberg & Christenson, 2002[2]

  • Acratocnus (Acratocnus) Anthony, 1916
    • Acratocnus odontrigonus Anthony, 1916
    • Acratocnus ye MacPhee, White & Woods, 2000
  • Acratocnus (Miocnus) Matthew 1919
    • Acratocnus antillensis Matthew, 1931
    • Acratocnus simorhynchus Rega, McFarlane, Lundberg & Christenson, 2002

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Anthony, 1916 : Preliminary report of fossil mammals from Porto Rico, with descriptions of a new genus of ground sloth and two new genera of hystricomorph rodents. Annals of the New York Academy of Sciences, vol. 27, p. 193–203.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://academic.uprm.edu/publications/cjs/Vol35b/35_238-248.pdf (en)
  2. *Rega, McFarlane, Lundberg & Christenson, 2002 : A new megalonychid sloth from the late Wisconsinan of the Dominican Republic. Caribbean Journal of Science, vol. 38, n. 1/2, p. 11-19. (texte original)