Aconitum lycoctonum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aconitum lycoctonum est une espèce de plantes de la famille des Ranunculaceae.

C'est notamment l'espèce de l'aconit tue-loup et de l'aconit de Naples.

Description[modifier | modifier le code]

Plante herbacée dressée (80-100 cm). Feuilles: alternes, palmatiséquées, à segments cunéiformes trifides. Fleurs: en grappes terminales courtes, jaunâtres, zygomorphes, à sépale supérieur en forme de casque. Fruits: follicules. Habitat: bois humides, marécages, étage montagnard.

Propriétés[modifier | modifier le code]

Comme Aconitum napellus, cette espèce contient de l'aconitine. Elle est donc potentiellement mortelle. Il fait cependant remarquer que la littérature récente ne signale pas d'empoisonnement par cette plante. Cet aconit faisait certainement partie des espèces utilisées au moyen Age pour tuer les loups (d’où le nom de lycoctonum) et les renards (d’où le nom de vulparia)

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Aconitum lycoctonum subsp. lycoctonum : à fleurs bleues ou blanches - Nord et Est de l'Europe
  • Aconitum lycoctonum subsp. neapolitanum (Ten.) Nyman - l'Aconit de Naples : à fleurs jaunes en panicule plus dense, feuilles plus divisées - Montagnes du Sud de l'Europe
  • Aconitum lycoctonum subsp. vulparia (Rchb.) Nyman - l'Aconit tue-loup : à fleurs jaune pâle, feuilles comme celle de subsp. lycoctonum - Europe centrale jusque dans l'Est de la France

Les deux sous-espèces suivantes sont endémiques dans l'Est de l'Europe [1]:

  • Aconitum lycoctonum subsp. lasiostomum (Rchb. ex Besser) K.Warncke
  • Aconitum lycoctonum subsp. moldavicum (Hacq.) Jalas

En 2001, une nothosous-espèce a été décrite :

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Les sous-espèces d'Aconitum lycoctonum

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :