Acidose respiratoire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’acidose respiratoire est un trouble de la régulation du pH sanguin. La cause de ce trouble est d'origine respiratoire, on parle d'hypercapnie. L'acidose respiratoire est l'une des deux acidose, l'autre étant l'acidose métabolique[1].

La concentration en CO2 dans le sang augmente ; le CO2 dans le sang est alors transformé par réaction chimique CO2 + H2O = H+ + HCO3- ce qui entraîne une baisse du pH sanguin. Il devient alors pathologique (<7,38).

Lors de l'acidose respiratoire le patient hyperventile, afin de faire redescendre son taux de CO2 dans le sang. Toutefois, lorsque la cause de l'hypoventilation est liée à une impossibilité quelconque d'hyperventiler, l'organisme va réguler son pH sanguin en augmentant sa concentration de bicarbonates HCO3- dans le sang. Cette régulation se fait au niveau des reins (compensation métabolique). Ceux-ci réabsorbent alors plus de bicarbonates ou, ce qui revient au même, l'excrétion de bicarbonate est diminuée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il existe aussi le cas de l'acidose mixte où une défaillance du système rénal et ventilatoire est observée